Mis à jour le . Publié le | Par

OM – LOSC (1-0): Marseille se remet en ordre de marche

jordan-Ayew_pet_251112_01_03 ©IconSport


L’Olympique de Marseille réalise la bonne opération de cette 14e journée de Ligue 1 en s’imposant (1-0) face à Lille, grâce à un but de Jordan Ayew. Avec les défaites de Lyon et Bordeaux, Marseille grimpe donc à la seconde place du classement à égalité de points avec le PSG, leader, mais en ayant disputé un match de moins que les parisiens.

 

 

Privé d’Amalfitano, et avec un Rémy tout juste remis de sa blessure,  Elie Baup a donc choisi de modifier son système de jeu pour passer en 4-3-3 avec un milieu en triangle formé de Kaboré, Cheyrou et Barton. Un nouveau système que les marseillais ont eu du mal à maitriser. Lille profite de ce flottement et domine l’entame de la rencontre. Le LOSC aurait pu marquer, sans un exploit de Mandanda sur un tir à bout portant de Martin (8′).

 

Cette grosse occasion réveille les Olympiens, dont la réplique ne tarde pas à venir. Cette fois, c’est Landreau qui va sauver son camp en réalisant une triple parade sur des frappes successives  aux  6 mètres d’André Ayew, Cheyrou et Valbuena (13′).

Les marseillais subissent au milieu de terrain et tentent de surprendre les Lillois par du jeu en profondeur en profitant de la vitesse de Jordan Ayew. Encore très bon ce soir, le jeune attaquant ghanéen est l’auteur d’une belle reprise de volet trompant Landreau. Mais le but est refusée pour une position de hors-jeu (25′). Repositionné coté droit, Valbuena commet beaucoup d’erreurs techniques inhabituelles.

 

Le tournant du match.

 

La fin de la première période va  alors s’animer. Sur un centre de Payet coté droit,  Nolan Roux catapulte une tête plongeante sur Mandanda qui repousse du pied. (45′)

Dans la continuité de l’action, sur une balle en profondeur, Mathieu Valbuena devance Balmont, lequel déséquilibre à l’extérieur de la surface le meneur de jeu marseillais filant vers le but. Balmont est expulsé par Duhamel. Sévère mais pas complètement illogique. (45+2)

 

 

 

En supériorité numérique, Marseille va saisir sa chance dès l’entame de la seconde période. Valbuena combine avec Morel coté gauche, s’engouffre dans la surface et adresse un centre parfait au second poteau pour Jordan Ayew, lequel trompe Landreau de la tête. (46′, 1-0)

 

Une fin de rencontre crispante

 

Traumatisés par les précédents matches où ils n’avaient pas su préserver un résultat, les Marseillais semblent fébriles après l’ouverture du score et reculent. Mandanda s’offre un troisième arret décisif dans un duel face à Nolan Roux (60′)

 

Marseille veut gérer mais n’est pas vraiment serein. Le souvenir des buts pris dans les fins de matches est encore bien présent dans les têtes. L’OM ne veut plus reproduire les mêmes erreurs et ferme le jeu.  C’est finalement grâce à un grand Mandanda que Marseille va tenir et s’offrir une victoire si importante.

 

 

Mercredi, contre Lyon, les hommes d’Elie Baup auront l’opportunité de prendre seuls la tête du championnat en disputant le match en retard de la 10e journée de L1.


Commentaires FACEBOOK

Les coups de coeur video

 
Tags: immanquable
Site non officiel de l'