Partagez
Publié
Mis à jour le
Publié le
Par
Sur le même thème

Pedretti, Alou Diarra : Retour sur l’histoire de deux gros flops à l’OM

Benoit Pedretti et Alou Diarra ont été des joueurs de l'OM ... Ce soir, avec Nancy, ils affrontent leur ancien club. Retour sur leurs passages dans la cité phocéenne !


Pedretti croyait jouer avec Drogba…

 

 

En 2004, Benoit Pedretti s’engage en faveur de l’OM et quitte le FC Sochaux, son club formateur. Très courtisé, notamment par l’OL, les dirigeants de l’époque (Christophe Bouchet, Pape Diouf ) lui avaient vendu un projet avec Didier Drogba, il se retrouvera finalement à délivrer des centres à Péguy Lyundulla, l’ancien ivoirien ayant finalement été cédé à Chelsea pour 30 millions d’euros. Mais le milieu ne parvient pas à briller dans l’équipe Marseillaise … L’OM vit une saison particulière cauchemardesque sans leur idole ivoirienne. José Anigo est remplacé par Philippe Troussier dès le mois de novembre et ses joueurs terminent tant bien que mal à la 5ème place du championnat.

 

L’international Français (22 sélections) quitte finalement l’OM seulement une saison après l’avoir rejoint. Sous le maillot bleu et blanc, il aura inscrit 4 buts en 34 rencontres disputées. A la suite de cet échec à Marseille, il signera à Lyon mais ne parviendra pas à s’imposer … L’année dernière, il déclarait d’ailleurs à football365.fr  : « je n’avais pas le niveau pour être un titulaire indiscutable dans un club du top 8 européen (Lyon) et Marseille, je ne suis resté qu’un an mais ça ne me gêne pas de ne pas être resté plus longtemps face à l’instabilité du club ».

 

Car à la suite de ces deux échecs à Marseille, en 2006 il rejoint Auxerre et finit par y devenir le capitaine après le départ d’un certain Benoit Cheyrou pour l’OM en 2007. Après avoir connu la Ligue des Champions, il quitte l’AJA pour rejoindre le LOSC où il va côtoyer Rudi Garcia jusqu’en août 2013 … Date à laquelle il rejoint l’AC Ajaccio. A l’issue de la saison 2014/2015 et après une descente en Ligue 2 avec le club Corse, il n’est pas conservé et rebondit à Nancy. Depuis le début de la saison, son équipe lutte pour le maintien en Ligue 1 mais, à 36 ans Pedretti fait partie des hommes forts de la formation de Pablo Correa : il a disputé 24 matchs et a inscrit un but.

 

 

 

 

Des trophées pour (le fantôme de) Diarra

 

Alou DIARRA

 

Didier Deschamps a tout fait pour l’avoir en 2010 après le titre de champion. Il réussira finalement à faire venir à Alou Diarra – ou plutôt son fantôme lors du mercato estival de 2011. Sa saison à l’OM sera pour lui le début d’un long chemin de croix. Dès son premier match avec l’équipe de Didier Deschamps, il remporte pourtant le Trophée des Champions face à Lille. Et s’il rajoutera grâce à Marseille une ligne à son palmarès avec une Coupe de la Ligue emportée face à Lyon, il réalise une saison extrêmement décevante. S’il prend part à 50 rencontres au total pour 2 buts inscrits, il n’aura été que l’ombre du Diarra des Girondins champions de France en 2009, physiquement en grande difficulté, pour ne pas dire complétement carbonisé…

 

 

« Marseille reste une très bonne expérience en tant que joueur, mais je suis arrivé à une période où il y avait des tensions internes que j’ai ressenties et qui rejaillissaient sur l’effectif, explique-t-il. Ce n’était pas évident à vivre. Malgré qu’on ait gagné la Coupe de la Ligue et qu’on ait fait un quart de finale de Ligue des champions, j’ai senti beaucoup de tensions en interne entre le coach et les dirigeants . Je n’ai pas vraiment senti une unité au sein du club et ça m’a un peu déplu. Mais c’était une superbe expérience,» a t-il récemment expliqué sur les ondes de RMC.

 

 

Comme pour Benoit Pedretti, il quitte donc Marseille après une seule saison à l’OM. Poussé vers la sortie par Vincent Labrune qui débute alors sa mission de liquider tous les gros salaires de l’effectif,  il rejoint West Ham ( « A l’insu de son plein grès » ) où il sera peu utilisé (14 rencontres disputées).  Six mois plus, il est finalement prêté au Stade Rennais  pour se relancer mais là aussi, le natif de la banlieue Parisienne perd son pari. Son contrat sera ensuite résilié par les Hammers avant qu’il ne retrouve la deuxième division anglaise et le club de Charlton en 2015. Un an plus tard, son club est relégué en 3ème division et son contrat se termine. Libre, il rejoint Nancy en septembre 2016 : depuis, il a disputé 16 matchs et a inscrit 2 buts. Pour son premier but sous les couleurs nancéiennes, l’international Français (44 sélections) a marqué face au PSG en octobre dernier !

 

 

Pour ces deux hommes passés par l’OM sans y avoir brillé, le match de donc ce soir aura forcément une saveur particulière …



    VIDEOS