Gignac_om-fcm5911
Partagez
Publié
Mis à jour le
Publié le
Par
Sur le même thème immanquable

OM: Gignac, le bulldozer est de retour

C’est indéniable. C’est un André-Pierre Gignac tout beau tout neuf que l’on observe en ce début de saison. APG enchaine les bons matches et les buts et non les pépins physiques comme les saisons précédentes. Les Observateurs sont unanimes Gignac est métamorphosé… Il serait quand même de bon ton d’attendre quelques semaines, voir quelques mois, avant de tirer de telles conclusions. Car après quatre matches de championnat certains de nos confères n’hésitent pas à le propulser déjà en équipe de France.  (Si Gomis et Payet en sont, pourquoi pas lui, on peut effectivement voir les choses ainsi, mais c’est surtout révélateur de la faiblesse des attaquants francais de cette génération) Ce n’est pas nouveau les trois quart des médias sont dans l’instantané. Hier un moins que rien, aujourd’hui, le plus grand attaqant de ligue 1…

 

 

Gignac n’a jamais été, et ne sera probablement jamais un attaquant de classe internationale. Il est d’abord limité techniquement et son jeu manque de justesse et de variété. 

 

 

Par contre, avec une condition physique retrouvée, le bulldozer capable de pilonner les défenses adverses est de retour. Il passe maintenant régulièrement son adversaire direct, le faisant sauter à l’épaule grâce à sa puissane et sa vélocité retrouvées. Gignac est un puncher qui n’est plus rien lorsqu’il n’est pas physiquement au top. Son jeu est facilement lisible, mais il passe en force.  En ce moment, la confiance et la réussite s’occupent également du reste.

 

Si son corp le laisse définitivement tranquille, il pourra alors enfin s’eclater à l’OM, comme il l’a tant espéré. C’est tout le mal qu’on lui souhaite…



    VIDEOS