OM Fil Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM : « Prévenir Eyraud que la contestation est encore très douce…pour le moment » #P2S

Info Chrono
.
Top articles de la semaine
Vous êtes des passionnés de l'Olympique de Marseille, vous avez envie de vous exprimer sur votre club, son actualité, un match ou un événement en particulier, sur les joueurs, la politique économique et sportive du club, le stade, ses supporters, ou tout autre sujet qui vous tient à cœur concernant l'OM, vous voulez passer un coup de gueule ou un message de soutien, vous avez la possibilité de le faire sur Football Club de Marseille.


Supporters de l’OM, « Football Club de Marseille » vous donne la parole !

 

Cette semaine, @OManiaque nous livre son analyse sur le début de saison du club phocéen. Dix mois après le rachat de l’OM par Franck Mc Court, il nous propose de revenir sur ce qu’est devenu l’Olympique de Marseille sous la houlette du président Jacques-Henri Eyraud. Ambitieux, l’OM champion project connaît des débuts difficiles sur le terrain mais le travail de fond reste prometteur. Retour sur quatre points importants : La communication, le supportérisme, le mercato et la restructuration du club. Seconde partie : Supporte et tais-toi !

 

 


La direction allait enfin se rapprocher des supporters, les écouter mais surtout les surveiller. Le service communication fait une veille quotidienne sur les réseaux sociaux afin de prendre la température de l’humeur des supporters 2.0. Grâce à cette analyse, le pôle communication peut apporter des réponses plus adaptées aux critiques, voire même parfois les anticiper. Choquant ? Non, toutes les entreprises font de la veille afin de surveiller leur image auprès de l’opinion publique. L’ancienne direction avait des liens assez douteux avec un compte important de la twittosphère spécialisé sur l’#OM. En arrivant, Jacques-Henri Eyraud avait déclaré vouloir réunir la grande famille OM, je ne pensais pas que cela voulait dire d’essayer de se rapprocher dangereusement des médias spécialisés sur l’OM. A l’ère des réseaux sociaux, l’entreprise OM n’hésite pas à contacter des comptes ou personnalités connus du microcosme olympien afin de leur proposer des maillots ou des invitations au stade. On se sent forcément plus redevable face à de tels gestes… Peut-on encore être indépendant et impartial lors que l’on traite des décisions prises par la direction de l’OM lorsqu’on est si proches d’eux ?

 

Simples interrogations bien sûr…

 

Les supporters sont-ils enfin écoutés ou plutôt surveillés ? Une question me turlupine : Que sont devenus les 14 000 questionnaires « L’OM et vous ? » adressés aux supporters de l’OM par le club afin d’évoquer nos attentes ? Simple coup de communication ou réelle prise en comptes des souhaits des supporters ?

 

 

Le président avait réussi à gagner le capital sympathie des marseillais, à ne pas confondre avec le capital confiance qui lui est beaucoup plus difficile à obtenir. Citer IAM, mettre des baskets ou faire référence à des twittos ne suffit pas à nous amadouer. Il ne faut pas nous prendre pour des conos, on en a tellement vu avant vous, qu’on ne nous la fait plus.

 

C’est dans la difficulté qu’on voit la vraie nature des hommes. Ces dernières semaines, on a vu un Eyraud agacé, tendu, énervé face aux premières critiques, aux premières banderoles et sifflets. Il y a également une présence accrue et inhabituelle des CRS au stade Vélodrome. Il faudrait peut-être le prévenir que la contestation est encore très douce…pour le moment. Qu’en sera-t-il dans quelques mois si la situation ne s’améliore pas ? Comment va réagir notre président ? Organisera-t-il une partie de billard ? La communication de crise est une de ses spécialité paraît-il. Mais suffira-t-elle face à des milliers de supporters en colère ? La communication est une chose, l’action en est une autre.