OM Fil Info Mis à jour le - Publié le - Par

OM : Quid de la défense centrale ?

Info Chrono
.
Top articles de la semaine
Footballclubdemarseille TV

L’OM n’avance pas. Sans un début de saison catastrophique d’un des promus Ajaccio et Troyes ou les grosses difficultés du Montpellier de Courbis, le club phocéen serait relégable. Une situation liée à un effectif mal équilibré mais aussi au manque de réalisme de l’attaque mais aussi à la faiblesse de la défense centrale. Entre méforme et manque d’automatisme, N’Koulou, Rekik et Rolando ont du mal à trouver un équilibre…

 

 

N’Koulou déjà parti ?

 

Auteur d’une erreur de jugement sur le but de Lorient dimanche, Nicolas N’Koulou connait un début de saison très moyen. Le défenseur central est nerveux, moins serein. Son faux départ à Lyon ne le met pas dans les meilleures dispositions. Si Vincent Labrune ne pouvait pas le vendre à un concurrent direct, conserver N’Koulou à un an de la fin de son contrat est un risque : « Le cas se répète avec Nicolas Nkoulou, libre en 2016. Je me suis opposé à son départ cet été à Lyon. Vendre un de nos piliers à un concurrent direct aurait été un non-sens absolu. Je me prive de 8-10 M€, mais Nico va amortir ce montant sur le terrain, car, avec lui, l’OM peut finir troisième et, sans lui, c’est plutôt la septième place, ce qui fait une différence de 10 M€ en droits télé et autres rentrées, affirmait VLB à l’Equipe Mag. Évidemment, on lui proposera une prolongation de contrat, mais il y a des chances qu’il ne signe pas… » Le défenseur camerounais va devoir retrouver ses esprits avant de quitter le club en fin de saison. A sa décharge, il n’a pas encore d’automatismes avec ses nouveaux coéquipiers.

 

 

Rolando pas encore prêt

 

Arrivé en fin de mercato, l’international portugais Rolando n’est pas encore prêt physiquement. En manque de compétition après une année quasiment blanche et des blessures, l’ancien de Porto n’apporte pas assez. Si les critiques envers lui sont d’une incroyable violence, le défenseur n’est pas rassurant. Lent en un contre un, il a du mal à se positionner pour jouer le hors-jeu. Il est encore trop tôt pour demander de la complicité à Rolando qui n’a joué que 3 matches en L1. Il va devoir faire prévaloir son expérience, son placement et son jeu de tête pour enfin faire taire les critiques…

 

 

Rekik doit regretter le départ de Bielsa

Il a débarqué à Marseille avec une très belle réputation. Karim Rekik, ex-Manchester City, était l’une des  cibles de Marcelo Bielsa. Le jeune international néerlandais a débuté la saison comme titulaire, il a perdu sa place dès que Rolando a été apte à jouer. Auteur de prestations convaincantes dans les duels, l’ancien défenseur du PSV s’est montré parfois fébrile dans ses choix. Certaines sautes de concentrations ont été dommageables. Difficile pour lui de se retrouver du jour au lendemain sur le banc. Sa progression pourrait en pâtir. Il doit faire partie des recrues qui regrettent le départ de Marcelo Bielsa. Il devra être irréprochable en C3…

 

Michel semble avoir fait de la paire Rolando/N’Koulou sa charnière centrale. Ces deux-là vont devoir rapidement apprendre à jouer ensemble et éviter les erreurs individuelles. Rekik et le jeune Sparagna sont à l’affût…