gomis-bakayoko
Partagez
Publié
Mis à jour le
Publié le
Par
Sur le même thème

Bilan [4/5] : Les points faibles de l’OM cette saison en stats – Muscle ton jeu Rudi !

Cette saison se termine bien pour l’OM avec une 5ème place à aller chercher ce week-end contre Bastia. Mais elle aurait pu être améliorée sur de nombreux points et le staff marseillais devra travailler là-dessus. Cette semaine, nous vous montrerons grâce aux statistiques ce qu’il faudra changer l’année prochaine pour espérer une place en Ligue des Champions.


La Ligue 1 est un championnat rugueux, tout le monde le sait. Certains joueurs peinent même à s’adapter à ses particularités. L’Olympique de Marseille a dans son effectif des joueurs solides, comme Rolando, William Vainqueur ou Bafétimbi Gomis. Mais les derniers mercatos se sont concentrés autour de joueurs plus techniques que physiques avec Dimitri Payet, Morgane Sanson ou même Florian Thauvin. À cela, nous pouvons rajouter l’éclosion de la pépite Maxime Lopez, au petit gabarit.

 

 

Parmi les équipes qui remportent le moins de duels

 

Ces recrues ont fortement contribué à la hausse du niveau de jeu de l’OM, mais il y a des hics. Les problèmes sont maintenant au niveau de l’impact physique. Un ressenti général confirmé par des statistiques qui font mal… L’Olympique de Marseille n’a remporté que 48.3 % de ses duels. Dans ce classement, le club n’est que 17eme, loin derrière le PSG (53.9 %) et Lyon (51.6 %) par exemple. Seuls Lorient, Bastia et Nantes font moins bien en Ligue 1.

 

 

Maxime Lopez : 39.3 % de duels gagnés

 

Au cas par cas, certains chiffres font froids dans le dos… Maxime Lopez, occupe un poste clé où les duels sont fréquents. Il ne remporte que 39.3 % de ses duels. Son compère du milieu de terrain Morgan Sanson fait à peine mieux avec 43.6 %. Heureusement que William Vainqueur (55.4 %) remonte la moyenne du milieu de terrain qui est vraiment en-deçà des espérances.

 

 

Un problème à l’impact, pourtant, les marseillais font preuve d’engagement physique. Parfois trop même. Avec 501 fautes commises cette saison, l’OM est la 4eme équipe à faire le plus de fautes derrière Toulouse (559), Lille (532) et Nantes (526). A contrario, le PSG n’a fait que 395 fautes. Un grand nombre pour l’OM qui montre qu’il y a de l’engagement, mais qu’il est mal contrôlé, il n’y a pas de maîtrise dans les phases défensives. Mais surtout, à force de trop courir après le ballon, on finit par commettre beaucoup de fautes.

 

 

L’OM est le club qui provoque le moins de fautes en Ligue 1

 

Cela se traduit aussi par le nombre de fautes subies. Les marseillais n’ont subi que 356 fautes, ce qui fait de l’OM le club qui subit le moins de fautes en Ligue 1. On pourrait croire qu’ils sont « insaisissables », mais cela montre surtout le manque de percussion en attaque. L’OGC Nice et ses joueurs reconnus pour être percutants offensivement, ont subi 551 fautes. Deux cents de plus que l’OM…

 

 

Un écart qui persiste en approchant des cages adverses. Avec 71 fautes subies dans les 30 derniers mètres, l’OM est la deuxième pire équipe dans ce domaine. Ce qui a des répercussions sur le nombre de coups francs obtenus, donc d’occasions franches et de buts inscrits.

 

 

Allier joueurs techniques et joueurs physiques

 

Proposer du spectacle, recruter des joueurs techniques, c’est une bonne chose pour l’Olympique de Marseille et ses supporteurs. Il ne faut pas pour autant oublier les fondamentaux du football, c’est-à-dire l’agressivité, l’engagement. Les marseillais vont au contact mais sont bien souvent maladroits. Il faudra cet été recruter des joueurs de ballon, mais aussi de solides footballeurs qui peuvent aussi bien faire lever le Vélodrome sur un dribble que sur un tacle.



    VIDEOS
    pub bas article