deschamps edf suede
Partagez
Publié
Mis à jour le
Publié le
Par
Sur le même thème

OM : Combien de marseillais dans la liste de Deschamps ?



 

 

En début d’après-midi, le sélectionneur français va dévoiler sa liste des joueurs retenus pour affronter le Paraguay en match amical le 2 juin, la Suède le 9 juin en vue de la qualification pour la Coupe du Monde 2018, et l’Angleterre pour un match amical de gala le 13 juin prochain. Une liste cruciale car à un an de la Coupe du Monde, elle montrera d’ores et déjà une tendance forte. Mais combien de marseillais apparaîtront dans cette liste ?

 

 

Deux marseillais minimum…

 

Dans la liste, devrait figurer le nom de Dimitri Payet. Pilier de Didier Deschamps en Équipe de France depuis son bon Euro 2016, il continuait d’être appelé même quand il jouait moins en club. Aujourd’hui, il a retrouvé son meilleur niveau avec l’OM. Didier Deschamps devrait compter sur lui. Deuxième marseillais à pouvoir espérer une convocation en bleus, Florian Thauvin. Appelé pour la première fois en mars dernier en Équipe de France, il peut légitimement s’attendre à retourner à Clairefontaine. Il n’avait pas joué une seule minute contre le Luxembourg et l’Espagne, peut-être va-t-il fêter ses premières minutes avec le maillot bleu en juin.

 

… mais peut-être plus !

À l’OM, plusieurs joueurs peuvent prétendre à une place dans la liste de l’ancien entraineur marseillais. Patrice Évra, ancien taulier de l’Équipe de France a retrouvé un très bon niveau et son expérience pourrait permettre d’encadrer la nouvelle génération en ÉdF. Mais les casseroles qu’il traîne risquent de lui coûter sa place. Bafétimbi Gomis pourrait aussi effectuer son retour. Ses 19 buts en championnat avec l’OM parlent pour lui. Mais à son poste, la concurrence est rude avec Griezmann, Gameiro, Giroud, Lacazette, Mbappé, Gignac, voire Benzema. Autres chances de voir des marseillais prochainement en Équipe de France, Morgan Sanson et Maxime Lopez. Ils auront dans les années à venir toutes leur chance d’être appelé en sélection nationale tant leur talent éclabousse la Ligue 1. Mais peu d’espoir pour ces matchs en juin, laissons-leur le temps.



    VIDEOS
    pub bas article