OM: Sans langue de bois, Diawara met sévèrement Vincent Labrune

OM_Diawara

Actuellement pleine rééducation à Cabreton pour soigner son genou, Souleymane Diawara suit de près l’actualité Olympienne. Peu habitué à manier la langue de bois, le défenseur sénégalais juge sévèrement la politique sportive que semble vouloir mettre en place la direction, qui n’est selon lui pas en adéquation avec les objectifs élevés que doit avoir un club comme l’OM. « Ce n’est surement pas avec des jeunes que l’on sera champion, explique-t-il, dans les colonnes de la Provence. Il faut dire la vérité. Maintenant, si les dirigeants décident de débuter avec des jeunes, il faudra revoir les objectifs à la baisse. Ce sera  impossible à tenir et ce n’est pas la peine de se voiler la face. Si on dit que le club ne peut pas recruter et que des jeunes seront intégrés, que les joueurs libres seront privilégiés, il ne faut pas pleurer si l’on finit 10e du championnat (…) Si c’est ça, personne ne sera satisfait. On est à Marseille ici ! On doit disputer la ligue des champions tous les ans et jouer le haut du tableau du championnat. Si on dit que le club ne recrutera pas, il ne faudra pas pleurer… ». Diawara, fidèle à lui-même, n’y va pas par quatre chemins, son discours est limpide et l’on peut difficilement lui donner tort. Mais sans argent, le club pourra difficilement faire autrement que de bricoler une équipe pour jouer au mieux  la 4e ou la 5e place.


    • http://I.E. jmr13100

      * Se magner : en langage popunaire  » se presser  » ! Donc, ce nn’est pas magner mais  » manier  » qui vient de  » main « ….Quant à la politique d’un club comme l’OM quand on n’a pas de ronds, les objectifs sont nettement revus à la baisse !  

    VIDEOS

    Pin It on Pinterest