OM Fil Info Publié le - Mis à jour le - Par

Passage en 4-2-3-1, quelle ligne de trois derrière le buteur ? Venez voter !

Info Chrono
.
Top articles de la semaine
22/07/17 PRE-SEASON FRIENDLY RANGERS v MARSEILLE IBROX - GLASGOW Marseille's Valere Germain (left) celebrates after opening the scoring during the Friendly match between Rangers and Marseille on 22th July 2017 Photo : Rob Casey / SNS / Icon Sport


Rudi Garcia a changé son animation offensive lors de ces deux derniers matches. Finis les trois milieux centraux Lopez, Sanson et Payet (jamais réellement à gauche) qui se marchaient sur les pieds et place à un repositionnement dans un 4-2-3-1 apportant une meilleure occupation de l’espace dans la largeur et plus de sécurité défensive.

 

Problème, cette nouvelle donne a tendance à écarter certains éléments talentueux du onze à l’image de Morgan Sanson. FCM se demande donc, et vous demande, quelle pourrait être la meilleure formule pour la ligne de trois derrière l’attaquant ?

 

 

Ailier droit, Thauvin et les autres…

 

Florian Thauvin est le titulaire indéboulonnable de cette équipe à droite. Tout d’abord car il sort d’une grosse saison (15 buts et 8 passes décisives) mais également car il est bien peu concurrencé… Le seul véritable autre spécialiste du poste dans l’effectif se nommant Bouna Sarr que son coach voit désormais plus bas sur le terrain.

 

 

Ne reste ensuite que des solutions d’appoint avec le décalage d’Ocampos ou le pari du très jeune Sari. Ou bien encore un changement de poste pour Valère Germain qui nous permettrait de le garder sur le terrain même après le retour de Mitroglou.

Alors Thauvin, on n’y touche pas ? Ou faut-il le remettre en cause après un début de saison très moyen ?

 


Pléthore de solutions dans l’axe

 

Dimitri Payet est le joueur star de cette équipe, ou est censé l’être, cette place de numéro 10 semble donc lui revenir de droit. Pourtant comme pour Florian Thauvin, ses performances sont loin d’être étourdissantes depuis le début de saison. Deux autres joueurs semblent posséder un profil parfait pour occuper ce poste de meneur de jeu : Maxime Lopez et Morgan Sanson.

 

Le premier n’est peut-être pas une star mais il est le symbole d’une autre facette extrêmement importante du projet : la formation. Un repositionnement axial avec des consignes avant tout offensives ne lui permettrait-il pas de pleinement se relancer. Même constat pour Morgan Sanson, joueur d’avenir ayant réalisé six excellents premiers mois sous son nouveau maillot avant de peiner un peu plus cet été.

 

Alors dans l’axe, la star ou le futur ?

 


À gauche, c’est pas la panacée…

 

Si l’on prend en compte le fait que le changement de système ait été en parti provoqué par les dézonages incessants de Dimitri Payet, il devient difficile de l’imaginer repartir sur son coté gauche. Qui donc pour enfin occuper ce flanc vide depuis trop longtemps à l’OM ?

 

Les deux premiers essayés à ce postes par Garcia furent Morgan Sanson et Lucas Ocampos. Aucun des deux n’a pleinement donné satisfaction, l’un par manque de repères tactiques, l’autre par manque de talent. Faut-il continuer à sacrifier Morgan Sanson en le plaçant à gauche ou à re-re-re-relancer Lucas Ocampos ?

 

Et si la solution s’appelait Clinton Njie ? Le camerounais a souvent joué sur ce coté par le passé même si sous le maillot de l’OM, ça n’a jamais pleinement donné satisfaction à l’image de sa dernière sortie à ce poste à Nantes le mois dernier. Trop discret, il n’apporte rien dans le jeu, de plus, est-il capable d’abattre le travail défensif demandé par Garcia à ses ailiers ?

 

À vous de choisir !