Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM Vs Arsenal: Interview croisée de Matt Spiro et d’Ivan Bonet

Par

A la veille du choc contre Arsenal mercredi soir au Stade Vélodrome, OMlesite.fr a interrogé deux spécialistes du Club Londonien et de l’OM pour analyser le début de saison raté des deux équipes : Matt Spiro, journalistes et consultant dans l’émission « 100% Gunners » sur Ma Chaine Sport, et Ivan Bonet, correspondant à Marseille du journal But!

DEUX CLUBS EN PLEINE CRISE

 

Matt, comme l’OM, Arsenal a connu un début de saison des plus chaotiques. Les fans d’Arsenal s’attendaient-ils à une telle entame de championnat? Pensent-ils que la gestion surprenante du mercato par Arsène Wenger soit en cause?

samir-nasri-and-cesc-fabrMatt Spiro : « Tout le monde savait que le début de saison allait être délicat mais personne n’imaginait qu’une équipe d’Arsenal était capable de prendre 8 buts à Old Trafford. C’est honteux pour un club avec la tradition d’Arsenal de lâcher comme ça et c’est normal que les supporters soient remboursés. Ce match a fait des dégâts et était toujours dans les têtes des joueurs à Blackburn (défaite 4-3). 

La gestion du mercato par Wenger est non seulement en cause mais vivement critiquée. D’ailleurs on ne comprend toujours pas comment il a pu attendre si tard avant de recruter, en sachant que Fabregas et Nasri partaient (tout comme Clichy, Densilon, Eboué, Bendtner). C’est inexplicable et inexcusable. Mais je ne pense pas que ce soit uniquement la faute de Wenger. Il n’est pas suffisamment aidé et il faut se demander si les gens autour de lui – et notamment le DG Ivan Gazidis – sont vraiment compétents. Arsenal suivait beaucoup de joueurs – comme Mata, Jagielka, Cahill – mais ils ont échoué à de nombreuses reprises et ont fini par recruter les quatrièmes, voir cinquièmes choix. La vérité, c’est qu’Arsenal n’arrive plus à réussir des coups sur le marché depuis le limogeage de l’ancien-vice-president et grand ami de Wenger, David Dein, en 2007. »

Cette saison, Deschamps a expliqué qu’il souhaitait que son équipe pratique un meilleur jeu. Wenger est un adepte du beau jeu depuis toujours. Les deux entraîneurs ont-ils l’effectif pour avoir de telles ambitions ? Arsenal peut-il jouer contre nature ?

Ivan Bonet : « Pour moi, l’OM n’a clairement pas les joueurs pour pratiquer un beau football. Quatre joueurs à vocation défensive et Morgan Amalfitano au milieu sont arrivés. Le secteur offensif est le même que l’an dernier. Par quel miracle l’OM deviendrait-il une équipe joueuse et plaisante ? »

Matt Spiro : « Arsenal ne jouera pas contre nature tant que Wenger est là. C’est plus difficile de produire du beau jeu sans Nasri et surtout sans Fabregas – d’autant plus que le meilleur milieu de terrain Jack Wilshere sera blessé encore longtemps. Il y a moins de confiance, le jeu est moins fluide et la défense reste encore très fragile sans les deux meilleurs défenseurs d’Arsenal, Vermaelen et Sagna, blessés. Donc, Arsenal risque de prendre encore des buts dans les prochaines semaines. C’est vraiment un bon moment de prendre les Gunners – avant le retour très attendu de Vermaelen dans deux semaines. »

LE VESTIAIRE OLYMPIEN

 

Ivan, en tant qu’envoyé permanent à la commanderie, sentez-vous un groupe uni derrière son entraîneur ou existe-t-il des tensions entre les joueurs et Didier Deschamps ?


Ivan Bonet : « Quand les résultats sont mauvais, il y a forcément des joueurs mécontents. Depuis quelques semaines, le vestiaire se fissure et certains Gabriel-Heinze-Marseille--007éléments ne comprennent pas toujours les choix de Deschamps. Mais l’entraîneur dispose du soutien de la majorité du groupe et surtout de ses cadres (Mandanda, Diarra, Ayew, Cheyrou). Pour de diverses raisons, Amalfitano, Gignac ou Kaboré ne sont pas ses premiers fans. »

Depuis les départs de Heinze et Cissé, qui sont les relais de Didier Deschamps ? Steve Mandanda a-t-il assez de personnalité pour assumer le statut de capitaine dans la situation actuelle ?

Ivan Bonet : « En ce moment, les cadres se cachent un peu car ils ne sont pas eux-mêmes totalement irréprochables sur le terrain. Mais Cheyrou, Mandanda, Diawara, Ayew voire Lucho sont des leaders chacun dans leur style. Quant à Mandanda, il est le capitaine légitime de l’OM depuis la saison dernière. Il est respecté et apprécié par l’ensemble du groupe. »

 WENGER ET DESCHAMPS : LES INTOUCHABLES

Deschamps et Wenger, sont-ils toujours intouchables auprès des supporters et de la direction du club ?

Matt Spiro : Wenger est intouchables auprès des dirigeants – c’est le propriétaire du club Stan Kroenke qui l’a précisé dernièrement dans une interview avec le Daily Telegraph – mais pas auprès des supporters. La grande majorité reste derrière Wenger, ce qui est normal vu tout ce qu’il a fait pour ce club. Mais ils ne resteront pas non plus derrière à n’importe quelles conditions. Déjà, ils en ont marre de regarder depuis quelques saisons une équipe qui ne sait pas défendre, et aujourd’hui ils craignent le gouffre qui est en train de se creuser entre Arsenal et les prétendants au titres. En revanche, même cette saison on entend souvent le nom de Wenger scandé dans les tribunes. Marseilles-coach-Didier-D-007Donc, s’il existe une minorité qui veut voir un changement d’entraineur, la plupart des fans soutiendront Wenger à 100 pourcent au moins jusqu’à la fin de cette saison.

Ivan Bonet : Deschamps l’est également. Son contrat le couvre mais aussi son passé et son aura. Labrune et Margarita Louis-Dreyfus l’ont encore répété cette semaine. Même si l’OM reste en bas du classement, la direction devrait poursuivre avec lui. Et puis, qui pourrait lui succéder dans ce contexte ? Un entraîneur réputé coûterait aussi cher que lui tandis qu’un second couteau n’offrirait aucune garantie de succès. Autant le garder.

 

Arsène Wenger a longtemps était encensé en France pour son travail à Arsenal. Il est aujourd’hui critiqué pour n’avoir rien gagné depuis des années. Ces critiques vous semblent-elles justifiées ?

Ivan Bonet : « Personnellement, je n’ai jamais été fan du personnage. Wenger est un grand manager qui a réalisé un travail remarquable à Arsenal en le faisant basculer parmi les grands d’Europe. Néanmoins, dans les médias français, on oublie vite sa façon de piller les centres de formation et son côté Wengerdonneur de leçons. Et puis, je trouve que pour un Français, il s’est souvent opposé à notre sélection. Concernant, les critiques actuelles, elles sont justifiées puisque son équipe est au fond du classement après un été géré de manière catastrophique par Wenger lui-même »

Matt Spiro : « Il est critiqué, oui, mais ces critiques sont exagérées. Avant l’arrivée de Wenger, Arsenal passait parfois des décennies sans rien gagné, sans que les gens parlent autant. Wenger a créé le problème lui-même car les attentes sont plus grandes depuis 10 ans. Aujourd’hui les résultats d’Arsenal sont comparés à ceux de Manchester United, (plutôt que ceux de Tottenham, comme avant, par exemple) mais cette comparaison n’est pas juste. United dépense des fortunes. Wenger n’a pas les mêmes moyens mais a quand même réussi à rendre Arsenal compétitif pendant la construction du nouveau stade. Les temps sont durs, c’est clair, mais pour moi Wenger mérite plus de patience et de respecte. »

Son nom circulant régulièrement du côté de la capitale, est-il vraiment possible de voir prochainement Wenger entrainer le PSG?

Matt Spiro : « Je ne pense pas. Il connait bien les Qataris et a discuté avec eux, mais Wenger a pris sa décision. Il a décidé de rester à Arsenal au moins jusqu’à la fin de son contrat en 2014. Si les choses tournent encore plus mal et qu’il quitte Londres, je ne le vois pas débarquer à Paris aujourd’hui. Apres avoir échoué sur le dossier Wenger, les Qataris ont pris Leonardo comme directeur sportif. Pour moi, il est impossible que Wenger travaille avec Leonardo. Il voudrait les pleins pouvoirs »

WENGER ET L’OM

 

Arsene Wenger déclarait en 2010: « Mes propres joueurs ont été achetés par leurs adversaires. Et je ne suis pas devenu paranoïaque. Je ne veux pas revenir sur le passé. Dans mon boulot, vous avez toujours des raisons de devenir parano, donc je ne veux même pas penser au fait que les gens peuvent ne pas être honnêtes », une référence au match perdu par l’ASM contre l’OM lors de la saison 1990-91. Le manager d’Arsenal garde-t-il une rancœur depuis cette époque ?

91OMMonacoZIvan Bonet : « A mon avis, Wenger n’a toujours pas digéré les pratiques de l’époque. Il pense encore qu’il aurait pu remporter plusieurs titres de champion supplémentaires avec l’ASM. Néanmoins, je ne pense pas que Wenger conserve une rancœur envers le club marseillais lui-même. C’est plutôt envers les dirigeants de l’époque. »

Matt Spiro : Certainement. Je pense qu’il a été très touché par cette période.

L’OM et en particulier José Anigo ont-ils de bonnes relations avec Arsenal et Wenger suite aux accusations de corruptions de ce dernier et de l’épisode Flamini ?

Matt Spiro : « Je ne pense pas que les relations soient tendues aujourd’hui. Arsenal est quand même retourné à Marseille pour prendre Nasri en 2008, et Wenger s’est renseigné sur certains joueurs de l’OM cet été (notamment Lucho et Ayew). Je pense que Wenger s’entend bien avec Deschamps et je pense qu’il s’en moque un peu de sa relation avec Anigo »

Ivan Bonet : « Anigo s’est réconcilié depuis longtemps avec Mathieu Flamini qui était le principal responsable de ce transfert. L’affaire est oubliée. Elle lui a permis aussi d’apprendre puisque désormais les jeunes olympiens signent rapidement un contrat professionnel. Trop rapidement pour certains… »

LEUR PRONOsTIC

 

L’OM peut-il battre Arsenal? Quel est votre pronostic pour match de mercredi?

Ivan Bonet : « Evidemment, Marseille peut remporter cette partie au stade vélodrome. Mais je miserais plutôt sur un nul 1-1. »

Matt Spiro : « Oui. Je pense que l’OM a le jeu pour embêter une équipe d’Arsenal qui va jouer et qui va certainement laisser des espaces, pour Rémy et Ayew, à exploiter sur les contres. Comme un match nul conviendrait plus ou moins aux deux équipes, je vois plutôt un bon 2-2. »

Quelles sont les deux équipes qui se qualifieront pour les huitièmes de finale ?

Ivan Bonet : Arsenal premier, Marseille deuxième.

Matt Spiro : 1. Arsenal – 2. Marseille

 

A LIRE AUSSI…

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0