Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Labrune révèle les coulisses du mercato de l’OM

Par Mis à jour le - Publié le

Vincent Labrune s’est confié sans langue de bois dans les colonnes de France Football au sujet de la situation délicate que traverse l’OM financièrement. Le président Olympien dresse un tableau bien sombre et rappelle que d’ici la fermeture du marché des transferts le club devra encore vendre des joueurs.

 

«le monde vit au-dessus de ses moyens» «Pour les trois semaines à venir, c’est clair: On vend des joueurs. Les objectifs que nous a fixé l’actionnaire en terme de vente sont drastiques. L’OM essaie de vendre pour réduire sa masse salariale.»

Marseille doit en effet  « combler les pertes liées à la dixième place en L1 ». Soit au total prêt de 40 millions d’euros entre la non-participation à la C1 et les travaux du stade. 

 

Le contexte économique du football Européen ne favorise cependant pas la vente de joueurs au meilleurs prix  « Ça fait deux mois qu’on passe  24h/24 avec José ( Anigo)sur le mercato; On a mandaté environ 20 agents dans 20 ou 30 clubs pour essayer de placer nos joueurs. » explique le patron de l’Olympique de Marseille

« Les clubs essaient de baisser leur masse salariale parce que tout le monde vit au-dessus de ses moyens, pense au fair-play financier et est pris à la gorges (…) les clubs n’ont plus envie de prendre en charge à la fois un gros salaire et un gros transfert, sauf pour les top-joueurs. »

 

Aujourd’hui aucun club ne semble vouloir prendre en charge les salaires astronomiques des  olympiens.  «  Il ne vont pas partir pour gagner  moins. Ils ont raison.(…) D’ici la fin du mercato, l’OM, en cas de départ, il faut que ce soit gagnant-gagnant pour les deux parties. Il faut que l’OM et le joueur s’y retrouve financèrent. »  Le transfert de Diarra, vendu 2,5 millions d’Euros à West Ham, en est l’exemple type. «Dans le contexte actuel, vu le marché, tout le monde est content »

 

«il est difficile d’avoir des positions définitives»
Au rayon des départs, rien de nouveau à l’heure actuelle, même si cela pourrait bouger avec la reprise du championnat Anglais. « On a trois joueurs qui avaient des bons de sortie, César Azpilicueta, Stéphane Mbia, André Ayew ou Loïc Rémy. Il se trouve qu’entre temps, Concernant Loïc, on a changé notre fusil d’épaule. On va voir, à priori on a plutôt envie de le garder. Mais il est difficile d’avoir des positions définitives. Si Chelsea fait une bonne offre pour Aspi, on le laissera partir. S’il y a une bonne offre pour Mbia, on le laissera partir aussi. »

 

Alors que l’on pensait que l’OM vendrait soit Azpi, soit Mbia, il s’avère vendra les deux, en cas d’offre satisfaisante.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0