Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Deschamps: « Un manque de personnalité et de caractère »

Par

Didier Deschamps est venu s’exprimer en conférence de presse a l’issue du match OM-Brest (1-1). Impuissant sur son banc face à la déroute de son équipe, Didier Deschamps semble ne plus se faire d’illusion avec les joueur dont il dispose

Le Match

« Ce match a été difficile dès l’entame. Après mercredi, la remise en route a été compliquée. Brest a joué là-dessus en nous posant des problèmes sur la vitesse et la profondeur. On a réussi à revenir, mais on n’a pas eu la flamme pour faire mieux.

On a manqué de peps. La tête et les jambes sont liés. Les joueurs enchainent des matchs tous les 3-4 jours et ce sont à peu près les mêmes qui jouent. C’est dur quand on fait des efforts comme on en a fait mercredi contre Dortmund. On n’a pas eu la fraîcheur pour changer de rythme, pour mettre un peu plus la pression aux Brestois. »

Les erreurs techniques innombrables de ses joueurs ?

J’ai été joueur, je sais que ça peut arriver. Avec le manque de confiance, on rate des choses simples. Mais je ne vais pas accabler mes joueurs pour autant. Je ne vais pas noircir le tableau. »


La situation en championnat.

« Oui, la situation reste compliquée. Il y a eu cette belle parenthèse avec la Ligue des Champions, mais la priorité, c’est le championnat, et évidemment, on est dans une situation compliquée. »


Son effectif.

J’essaie de modifier l’équipe en fonction de l’effectif dont je dispose. Je l’ai dit, il est réduit. Alors, avec les blessé et les suspendus… Quand on a du jus, des jambes et que l’on évolue dans un contexte moins crispé, il faut avoir ce sentiment de révolte Or quand les choses vont moins bien, on n’arrive pas a inverser la tendance. Quand les leaders sont bien, le groupe se sent mieux. Mais personne n’est infaillible. Et le problème reste collectif.

Son état d’esprit après cette nouvelle désillusion.

« Il n’y a pas de renoncement ! On a envie de bien faire. Parfois il y a un peu un sentiment d’impuissance sur le banc quand on voit que l’on n’a pas les moyens de mettre d’avantage de pression sur l’adversaire. Mon analyse est faite depuis longtemps, et je ne vous la donnerai pas ici. Il va falloir se battre jusqu’au bout. Il faudra de la personnalité et du caractère. Pour le moment, les résultats tendent à prouver le contraire… »

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0