Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Gignac réveil l’OM!

Par Mis à jour le - Publié le

En plein doute, après ses deux dernières piteuses prestations face à Monaco et Arles Avignon, l’OM se déplaçait au stade Bonal avec l’obligation de gagner pour rester au contact des équipes de tête.

Grâce à deux buts somptueux d’un Gignac retrouvé, les marseillais ont remplis leur contrat. Ils enchainent donc une deuxième victoire consécutive mais en y mettant cette fois la manière.
En s’imposant 2-1, après avoir été mené au score, l’OM grimpe donc à la seconde place du classement (En attendant les matchs de Rennes et Lille dimanche) et se positionne ainsi pour le sprint final.  

La compo:

Comme le laissait entendre Guy Stéphan cette semaine, Didier Deschamps a choisi de renforcer son milieu de terrain avec les présences de Kaboré et Cissé et de positionner Lucho en numéro 10.

L’OM a donc évolué en 4-3-3 avec milieu en losange :

FCSM_OM

Le match :
L’OM entame la rencontre avec de bonnes intentions dans le jeu. Lucho, positionné en numéro 10, amène plus de liant entre le milieu et l’attaque. Le premier quart d’heure est dominé par les Marseillais qui se montrent dangereux, surtout sur coups de pieds arrêtés. 
Le jeu va ensuite s’équilibrer et Sochaux va se montrer de plus en plus dangereux, exploitant bien les espaces dans le dos de la défense marseillaise.
Les deux équipes se livrent et proposent du jeu, ce qui rend le match ouvert d’un coté comme de l’autre. Coté Sochaliens, le danger se nomme Martin. Sur chacune de ses prises balle, il amène le danger dans la défense Olympienne au bord de la rupture.
L’OM plie mais ne rompt pas, et reprend le contrôle de la partie dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps. Avec en gros pressing au lieu de terrain, L’OM étouffe les sochaliens et se procure quelques bonnes occasions. Notamment par Gignac, sur un tir à bout portant mais repoussé par Richert. 
A la 42e minute, sur un contre rapidement mené, Martin lance Josse dans le dos d’Heinze, celui-ci centre au second poteau pour Ideye qui reprend de la tète et trompe Mandanda. Sochaux ouvre le score contre le cour du match dans un temps fort de l’OM. Stupeur chez les Marseillais !
Mais les Olympiens n’auront pas le temps de gamberger, car dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps, Gignac, à 20m des buts, repique au centre et décoche une frappe enroulé,  qui trompe Richert et atterrie dans le petit filler. Gignac remet les deux équipes à égalité et permet à l’OM de repartir en seconde période avec la confiance nécessaire pour aller chercher la gagne.

La seconde mi-temps débute sur un faut rythme mais l’OM est bien en place. A l’heure de jeu, Remy remplace Ayew transparent jusque là.
Sur un de ses premiers ballons, Remy déborde coté gauche et centre fort en retrait pour Gignac, qui, à l’entrée de la surface, reprend instantanément de volé et trompe une nouvelle fois Richert !
Un but somptueux de DD Gignac, qui retrouve ce soir toutes ses sensations de buteur et offre ainsi à l’OM une victoire importantissime.
Menant 2 but à 1 à vingt minutes de la fin, Deschamps décide fermer le jeu, et les marseillais vont tenir ce résultat sans trop de mal jusqu’à la fin.

L’OM a réalisé ce soir un match sérieux avec beaucoup d’application et de détermination. Les Marseillais ont su mettre l’engagement et l’agressivité nécessaire pour aller chercher cette victoire chez la meilleure équipe à domicile cette saison. L’OM lance peut être ici, à Bonal, sa saison.

Ce qu’il faut retenir :

  • Avec 4 buts en 5 matchs Gignac, qui redevient enfin le Gignac serial buteur de Toulouse. Attention, il n’est pas, et ne sera jamais, un cador techniquement, mais ce qu’on lui demande avant tout c’est de marquer des buts.
  • Le positionnement de Lucho en 10 apporte plus de fluidité dans le jeu et trouve mieux les attaquants.
  • Le coté droit est toujours aussi orphelin de Valbuena. Ni Ayew ni Remy (malgré son centre décisif qui amène le deuxième but) n’arrivent à faire oublier « petit vélo ».
  • Les Olympiens ont réalisé un bon match, tant dans le jeu que dans l’engagement qui leur faisait défaut ces derniers temps.
  • Marseille est ce soir deuxième au classement, se replace pour le sprint final.
    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0