Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Monaco vs OM: INQUIETANT!

Par

L’OM qui se rendait au stade Louis II pour enchaîner les victoires, faire le pleine confiance et surtout passer 3e au classement en cas de victoire, est passé complètement à coté de son match  et se retrouve maintenant distancé au classement à 8 points de Lille leader.

« On a été nul » dira même Deschamps, très énervé en conférence de presse de fin de match.

La compo:
Seule surprise, Le coach olympien décide d’aligner Jordan Ayew coté gauche et Rémy en pointe. Gignac reste coté gauche.

ASMOM

Le Match:
La première demi-heure se déroule sur un rythme beaucoup trop tranquille sans occasions de part et d’autre.
Le milieu de terrain de L’OM fait bien circuler le ballon mais sans créer le danger devant la cage de Ruffier.
Il faut attendre la 33e minute pour voir la première véritable occasion franche de l’OM. Sur un centre millimétré de Jordan Ayew, Rémy, au point de pénalty, rate le cadre d’une tête plongeante. Rien d’autre. On assiste à un spectacle d’un ennui mortel avec des marseillais amorphes et sans détermination.

Sans une parade magnifique de Mandanda, à la 44e minute, sur un duel avec Coutadeur, l’OM aurait même pu être mené au score  à la mi-temps.

Changement tactique en seconde période. Rémy, transparent, passe coté droit, Gignac dans l’axe et J.Ayew coté gauche.
Voyant son équipe apathique, ne parvenant pas à accélérer, Deschamps fait rapidement (57′) un double changement:  Kaboré remplace Cissé et Cheyrou replace J.Ayew. Mais rien à faire. Les Olympiens n’arrivent pas à développer du jeu. Leur jeu est stéréotypé, à l’image d’un Gignac qui réalise toujours le même dribble, à l’infinie.

Hormis une grosse occasion de Rémy, dont la frappe à bout portant sera détourné par Ruffier,  Marseille ne montrera rien au cours de ce match navrant.

Ce qu’il faut retenir:
•    Le manque d’envie, d’agressivité, de rage de gagner des joueurs de L’OM.
•    Sans Valbuena L’OM manque de percussion de technicité et de créativité.
•    La mauvaise prestation de Lucho qui traverse une mauvaise passe.
•    La faiblesse technique et le manque de percussion des attaquants Olympiens, Rémy et Gignac.

Cette nouvelle contre performance face un mal classé est très inquiétante. Lille et Paris ont pris le large et l’on voit mal cet OM là aller les chercher. Plus que le titre, c’est une qualification en ligue des Champions, vitale pour le club, qu’il va falloir assurer.
Les Marseillais doivent vite se ressaisir car les matchs vont s’enchaîner et ils ont grillé tous leurs jokers.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0