Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OL-OM (2-0): Zéro pointé !

Par
OL-OM_result

L’OM s’incline face à Lyon 2 buts à 0 et se retrouve ce soir à la dernière place du classement, avec seulement trois points pris en six journées. C’est la troisième défaite consécutive pour l’équipe de Didier Deschamps, qui va maintenant devoir gérer une véritable crise, due à la faillite collective d’un groupe qui ne répond plus.

Battre l’OM devient trop facile. Pour tenter de décrocher sa première victoire de la saison en championnat, l’entraîneur Olympien a choisi de reformer l’équipe qui s’est imposée face à l’Olympiakos, à l’exception de Valbuena qui remplaçait Amalfitano coté droit. Mais cette victoire à l’arrachée en Grèce n’aura pas eu l’effet escompté. La colonne vertébrale défensive Olympienne formée par Diawara, Fanni et Diarra est trop à la dérive. Les deux anciens Bordelais sont carbonisés et commettent trop d’erreurs techniques, car physiquement leur corps ne répond plus.
Toutes les équipes savent maintenant comment battre l’OM et cela devient pathétiquement trop facile. Les Lyonnais ont donc choisi de laisser le ballon aux marseillais, qui peinent à l’utiliser convenablement pour se montrer dangereux, puis se projettent vite vers l’avant dès la récupération, dans un style simple et direct. À chaque contre-attaque, et en deux-trois passes, le milieu de terrain marseillais est éliminé. Sur le premier but Lyonnais, Azpilicueta laisse tout le temps à Bastos d’ajuster un centre plongeant, coupé par Gomis qui trompe Mandanda resté sur sa ligne (17’ 1-0). Bien que ce but aurait du être refusé pour un hors jeu de l’attaquant de l’OL, l ‘attentisme et les errements dans le marquage des marseillais sont trop saisissants pour être simplement balayés par une erreur d’arbitrage.

Et Maintenant ? Les Phocéens vont tenter de réagir, mais dans un jeu stéréotypé, techniquement laborieux et sans percussion. Ils se feront punir naïvement sur un énième contre des Gones, conclu par un Bastos, qui aura fait boire le bouillon à Azpi durant toute la première mi-temps, d’une frappe croisée (29’, 2-0). Ce deuxième met l’OM KO. À la pause, Didier Deschamps tentera bien de relancer son équipe en sortant Diarra pour former un duo de milieux récupérateurs Cheyrou/Lucho. La formule est intéressante, mais le mal est trop profond pour qu’une simple réorganisation tactique inverse la tendance. L’OM n’a pas plus les ressources physiques et mentales revenir dans la partie et s’inclinera logiquement face à une équipe qui n’aura pas eu à forcer son talent. Ce soir Marseille est tombé très bas ; Tous en bas, à la dernière place du classement. La bonne nouvelle c’est qu’ils ne peuvent pas aller plus bas. Mais pour remonter, Deschamps va devoir se transformer en magicien, car les carences tactiques, physiques et mentales de son équipe sont vraiment énormes.

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0