Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Anormal d’être résigné à ce point

Par Mis à jour le - Publié le

L’Olympique s’est incliné dimanche soir au parc des princes face au PSG (2-0). Une défaite logique tant les parisiens ont été supérieurs dans tous les domaines.  Techniquement, physiquement, Paris a été au dessus sans forcer.  Que Marseille perde, on peut l’accepter, le PSG est évidement plus fort sur le papier. Mais que le club phocéen apparaisse à ce point résigné, comme Guinguamp ou Evian pourraient l’être, c’est inacceptable. Si José Anigo avait décidé d’aligner une configuration d’équipe très offensive sur le papier, dans la réalité, les olympiens ont passé la rencontre à défendre dans leur camp.

 

A l’OM, plutôt que jouer et de penser à se battre pour gagner des matchs, on passe son temps à faire de la com’ pour préparer l’opinion à la défaite. En ligue des champions, contre Monaco ou Paris, c’est à chaque fois le même discours. On ressort la bonne vielle excuse de la différence de budget trop importante pour espérer s’imposer. Où sont passées  les fameuses valeurs olympiennes, la combativité, l’engagement, la rage de vaincre…?

 

Ce qui est vrai dans un sens devrait au moins l’être dans l’autre. Si le PSG est trois fois plus riche que l’OM, le club phocéen reste le troisième budget de ligue 1. Il est par ailleurs trois fois plus riche que 15 des 20 autres clubs de l’élite. En tenant ce raisonnement, l’OM devrait donc s’imposer largement face à toute ces équipes. L’Olympique de Marseille a dépensé 40 millions d’euros sur le marché des transferts cet été et dispose d’un budget de 125 millions d’euros.  Il compte aujourd’hui 21 points de retards sur le club francilien et n’a pris que 6 points face au top 8 de la L1. Voici le bilan catastrophique  du club phocéen cette saison, sans parler du zéro pointé en C1. Mais bon il parait que cette équipe sera compétitive dans 3 ans…

 

Contre Paris, l’OM a perdu 2-0 sans se procurer la moindre véritable occasion de but, avec un seul tir cadré durant les 90 minutes. Mais la com’ reprend toujours le déçu au coup de sifflet final. Au lieu l’échec du recrutement, d’évoquer la faiblesse technique affligeante d’une équipe sans fond jeu ou l’incompréhensible résignation sur un match de cette importance, on se satisfait simplement de ne pas avoir été ridicule, ou « honteux ». Pire, alors que le PSG aurait pu emporter ce match beaucoup plus largement,  Valbuena estime que « le nul était quand même à notre portée »  et Anigo pense que  » sur la rencontre je ne sens pas un monde d’écart ». Ce genre de discours ne passe plus auprès des supporters lassés d’être pris pour des idiots depuis le début de la saison avec un projet sportif imaginaire cachant une succession de recrutements complètement ratés et surtout incompatibles avec un club comme l’Olympique de Marseille.

 

 

PSG – OM (2-0): Les statistiques du match

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0