Info Chrono
Top articles de la semaine

Ligue 1

OM-Nice: Zoom sur Gaby Heinze.

Gaby Heinze a passé une soirée tranquille. Il n’a pas eu à beaucoup intervenir et quand il l’a fait, il l’a bien fait. Sur le match il n’a touché qu’une trentaine de ballons ce qui est très peu. 85% de ses passes ont été faites vers l’avant et il n’en a raté que 12%. Avec neuf interventions de la tête dans le match il a bien bloqué le secteur aérien. Côté offensif, on note une seule tête sans grand danger dans la surface adverse.Comme d’habitude, l’argentin a joué avec l’expérience et la malice qu’on lui connait. Les attaques niçoises étant désordonnées, il n’a pas eu à forcer son talent. Sa rage de vaincre était palpable lors du deuxième but d’André Ayew,  il a serré les poings et s’est jeté dans les bras de Mandanda.Gabriel Heinze est le patron de cette équipe. Il harangue ces partenaires, les replace sur le terrain et les recadrent quand il faut. Fera-t-il une année de plus à Marseille ? Un départ ferait certes du bien aux finances Olympiennes, mais l’OM perdrait un cadre essentiel de son dispositif, qu’il faudra absolument remplacer par un autre joueur de cette envergure pour encadrer le vestiaire. La qualité et l’expérience de la gagne ont un prix… 

Lire la suite
OM-Nice: Marseille, La force tranquille

En s’imposant à domicile (4-2) face à Nice, l’OM s’empare de la tête de la ligue 1 à six journées de la fin du championnat. Même si Marseille n’a pas totalement maîtrisé son sujet, les Olympiens ont une nouvelle fois fait preuve de réalisme et d’expérience. Mais cette victoire est surtout l’oeuvre d’André Ayew qui aura éclaboussé la rencontre de tout son talent et de son énorme envie.
Une premère période très très moyenneDidier Deschamps avait donné comme consigne d’emballer la rencontre et de presser haut dès le coup d’envoi. Mais la ferveur marseillaise ne dure que quelques minutes. Le quatuor offensif composé de Gignac , Abriel, Valbuena et André Ayew a beaucoup de mal à combiner. Valbuena est censé évoluer derrière Ayew en position d’attaquant de pointe, mais les deux feux follets ne cessent de dézoner, laissant un grand vide dans l’axe de l’attaque. Les Olympiens, manquant peut être de fraîcheur physique, semble s’essouffler et la qualité technique de leurs enchaînements s’en ressent.La première occasion marseillaise arrive au bout de vingt minutes de jeu. Ayew, percutant plein axe balle aux pieds, est déséquilibré dans la surface de réparation par Civelli. L’arbitre ne voit étonnamment pas le contact et oubli de donner un coup de pied de réparation pourtant évident. Mais Marseille, avec trop de déchets techniques, n’arrive toujours pas à produire du jeu. Il faudra donc que Nice leur offre un joli cadeau en guise de premier but. Sur un Corner de Valbuena, Ospina intervient, mais relâche le ballon dans les pieds d’André Ayew qui n’a plus qu’à le pousser la cage vide. (30’, 1-0)On pense alors que le plus dur est fait, mais L’OM ronronne toujours autant, au point de se faire surprendre juste avant la pause sur un corner. Traoré égalise et Marseille encaisse son premier but de la saison sur cette phase de jeu. (42’,1-1).L’inquiétude gagne alors le vélodrome qui craint que l’OM ne gâche encore une énorme occasion de prendre la première place.Les freres ayew propulsent l’OM en tête du classementDe retour des vestiaires, Marseille reste englué dans un faux rythme, ne parvenant pas accélérer. À l’heure de jeu, Deschamps fait peut-être son « coaching » de la saison. Il sort Gignac et Abriel, et les remplace par Jordan Ayew et Lucho. Ce sera le tournant du match. Dans la minute qui suit, Jordan Ayew déborde côté droit et centre au point de pénalty pour son grand frère qui s’arrache pour dévié le ballon dans les buts Ospina (60’; 2-1). Ce sera le début du festival de la famille Ayew. Lucho amène le liant qu’il manquait jusqu’alors au milieu marseillais, tandis que Jordan offre plus de percussions sur les côtés. C’est d’ailleurs ce dernier qui réalise le break à dix minutes de la fin du match d’une frappe enroulé dans la lucarne, pleine de sang-froid et d’aisance technique. (79’ ; 3-1). Mais l’OM, peut-être trop relâché, réussi à se faire peur en offrant un pénalty indiscutable à Bamogo, sur une faute de Diawara. L’attaquant Niçois décide de se faire justice lui-même, mais Steve Mandanda sort une parade exceptionnelle. La fin de match est totalement débridée. Fanni déboule sur son côté gauche et centre pour un nouveau coup de tête de l’ainé Ayew qui ne laisse aucune chance à Ospina, et s’offre par la même occasion un triplé. (87’; 4-1). Avec dix buts au compteur et une force de caractère hors norme, le Ghanéen est de loin le meilleur Olympien cette saison. L’OM, qui aurait pu soigner son « goal-average », va tout de même concéder un but dans les arrêts de jeu sur une tête de Civelli. (92’ ; 4-2)Le scénario des matches de l’OM se répète inlassablement sous l’ère Deschamps. L’OM ne brille pas, mais écrase tout sur son passage avec une efficacité et un réalisme déconcertants. Ce soir encore, bien qu’ils aient inscrit quatre buts, les Olympiens n’ont pas été convaincant et ont même complètement raté leur première mi-temps.Cela étant dit, L’OM vire en tête du championnat avec un point d’avance sur son dauphin Lille.  À six matches de la fin, et avec l’expérience de cette équipe façonnée pour gagner, on ne voit pas comment le titre pourrait lui échapper.

Lire la suite
OM-Nice: Les notes des joueurs olympiens

Retour sur la prestation des joueurs marseillais lors de la belle victoire de l’OM 4 à 2 face à Nice.Après une première mi-temps bien triste, l’OM a montré un meilleur visage après l’entrée combinée de Lucho et J.Ayew à la cinquante huitième minute.DEFENSE :Manadanda a été impérial comme souvent. Il sort même un penalty en fin de match. A noter une superbe relance au pied pour Gignac en première mi-temps. Heinze a fait parler son vice et son expérience. Diawara malgré quelques bons jaillissements a commis trop d’erreurs de relances et de fautes grossières, dont un penalty. Fanni réalise une très bonne deuxième mi-temps en délivrant deux passes décisives et en fermant bien son couloir. Taiwo a fait son travail défensif mais a manqué de spontanéité en attaque.MILIEU:Kaboré a fait un match correct, dur sur l’homme et assez précis dans ces passes. Cheyrou a bien orienté le jeu et bouché les trous. Valbuena a été disponible et a fait jouer ces partenaires.Lucho réalise une bonne rentrée, en jouant à une touche de balle. Il a aéré le jeu et son pressing haut à pousser l’équipe à le suivre.ATTAQUE :Abriel a était fantomatique, a contre temps…un match à oublier. Gignac était le seul à tenter en première mi-temps, mais son égoïsme est exaspérant. André Ayew a eu du mal à se situer dans ce rôle d’attaquant de pointe. Mais il réalise une deuxième mi-temps exceptionnelle en marquant 2 buts. Définitivement le meilleur marseillais de la saison. Son petit frère Jordan a fait une superbe entrée, avec une passe décisive et un but plein de technique et de sang-froid.  La solution en pointe est surement Jordan Ayew en l’absence de Remy.

Lire la suite
OM-Nice: Le titre en ligne de mire.

32e journée de ligue 1: OM – NICE au stade vélodrome (Mer 27/04 à 19h00 sur foot +).
Après avoir remporté la finale de la coupe de la ligue samedi dernier, les Olympiens vont devoir se replonger dans le championnat en match décalé de la 32e journée. Les données sont maintenant simples pour l’OM. Suite au nouveau match nul de Lille, qui avance au ralentit, Marseille n’est plus qu’à deux points de la première place et a désormais son destin entre les mains. Si les Marseillais remportent leurs sept derniers matches, l’OM sera champion. Mais cela passe d’abord par une victoire, mercredi face à Nice, pour s’emparer de la tête de la Ligue 1. A en croire leurs dernières déclarations, les joueurs Marseillais semblent gonflés à bloc pour aller chercher ce deuxième titre de Champion consécutif. De son côté, Nice reste invaincu lors des sept derniers matchs, mais n’est pas encore sauvé de la relégation. Les Niçois donneront donc cher de leurs peaux au vélodrome.
  STATISTIQUES DE L’OM EN LIGUE 1: Classement: 2nd (à 58pt) Série en cours de l’OM : V V V N V Bilan matchs à Domicile: 8V 5N 2D Dernier Match: Montpellier – OM: 1 – 2 Meilleur Buteur: Rémy: 10 buts Meileur Passeur: Gignac 4 passes décisivesLa clé du match: L’animation offensive de l’OM face à un bloc défensif regroupé. Valbuena devrait être reconduit au poste d’avant-centre. Son duel avec Civelli sera intéressant à suivre. Son gabarit, sa vivacité peut poser des problèmes au défenseur Argentin. Mais Civelli n’est pas du genre à se laisser embarquer facilement. 

FACE A FACE

MandandaIl réalise sa meilleure saison à l’OM. Infranchissable sur sa ligne, Il a énormément progressé dans les sorties aériennes, rassurant sa défense sur coups de pieds arrêtés. On ne compte plus le nombre de points qu’il aura fait gagner à l’OM cette saison. Marseille aura besoin d’un grand Mandanda pour aller au bout.

OspinaUn des meilleurs Gardiens du championnat de France. En cas de départ de Mandanda, il pourrait être un successeur idéal. Il fait partie de cette race de gardiens qui font gagner des matchs. Si Ospina est dans un grand soir Nice sera très dure à battre.

 Valbuena: Physiquement en dedans depuis son retour de blessure, il manquait de rythme et percussion. Sa bonne prestation en finale de coupe de la ligue laisse penser qu’il est revenu au top de sa forme. En l’absence de Rémy il devrait être de nouveau positionné dans l’axe. A ce poste il devra se montrer plus décisif dans les zones de vérité.

Civelli: L’ancien défenseur de l’OM était très apprécié par les supporters. Sa rage de vaincre, sa grinta et son agressivité dans les duels en font un véritable rock défensif.  Il est rapidement devenu le patron de l’équipe Niçoise.  A surveiller de près sur les coups de pied arrêter où il est capable de marqué grâce à son très bon jeu de tête.

Mandanda

Fanni
Diawara
 
  Heinze
Taiwo

 
  Kaboré
  

Cheyrou

 

 

 
 
 
Lucho

 
 

Ayew
 
 Valbuena
 
 Gignac 

 Ospina

Coulibali
Civeli
 
Pjecinovic
clerc

  

Traoré 

 
 

  Sablé
 
Palun

 
 

Ben Saada  

 Maloungui

Ljuboja

 

Score:   

2-0

Buteurs:
HeinzeValbuena

 

Ecrit par B.K

Lire la suite
OM-Nice: Le duel des argentins

Dans le match sulfureux confrontant l’OM et Nice mercredi à 19h, deux joueurs ayant de grandes similitudes vont s’affronter . Gabriel Heinze coté marseillais et Renato Civelli coté niçois. Deux Argentins bouillants sur le terrain et discrets dans la vie.
Ils sont tous les deux défenseurs centraux et ont la particularité de bien représenter la « grinta » argentine.  En effet ils sont accrocheurs, durs sur l’homme, engagés, passionnés, ils ont en commun une rage de vaincre qui est un exemple pour leur équipes respectives. Deux grands professionnels qui haïssent la défaite par-dessus tout.Evidement Gaby Heinze a un palmarès et une expérience du haut niveau largement supérieur à Renatao Civelli, mais chacun à leur niveau ils incarnent les même valeurs.  A ma droite, Gabriel Heinze, 33 ans, 1m78 pour 78 kg. A ma gauche, Renato Civelli, 27 ans,  1m91 pour 87 kg. READY, FIGHT !
 
 
  

Lire la suite
ZOOM SUR BENOIT CHEYROU

Retour sur la prestation de Benoit Cheyrou lors de la victoire en finale de la coupe de la ligue.Ce que l’on peut retenir :• Les passes sont assez précises (seulement 19% sont ratées sur les 90mn)• 14 ballons perdus sur 58 joués• Aucuns tirs sur toute la partie• 75% des passes sont faites vers l’avant• Peu de ballons touchés dans le camp adverse (45%)Benoit Cheyrou est la plaque tournante de l’équipe. Il joue le plus souvent possible vers l’avant. Il récupère des ballons et oriente le jeu. Quand le pressing est haut les défenseurs ont du mal à le trouver. Sa relation avec Lucho est insuffisante. Sur ce match il n’a pas assez joué dans le camp adverse et encore moins près de la surface de montpelliéraine. Encore un bon match de l’ancien auxerrois, il est devenu indiscutable dans l’entrejeu marseillais. 
 

Lire la suite
CDL: Notes du match OM 1-0 Montpellier

L’OM gagne pour la deuxiéme fois la coupe de la ligue au stade de france.Détail du 11 titulaire et des remplaçants lors de la victoire de l’OM 1-0 contre Montpellier:

Cheyrou amène sa touche technique et joue vers l’avant.
Valbuena dans un poste d’attaquant de pointe a été un des plus dangereux.
Gignac s’est bien battu.
Lucho est toujours fantomatique.
Kaboré a fait une rentrée correcte.
André Ayew a fait une énorme deuxieme mi-temps!
La défense est solide mais les relances sont navrantes.
Taiwo marque encore un but important avant de quitter le club. 

 

Lire la suite
DNCG: L’OM déficitaire en 2010…

La LFP vient de publier le rapport annuel des comptes individuels des clubs établi par la DNCG, pour l’exercice 2009/2010. Il apparait que l’Olympique de Marseille présente un résultat négatif de : -0,4 millions d’euros. Lyon, avec un déficit de 35,1 millions d’euros et le Paris SG  de 21,9 M sont les deux mauvais élèves de la L1.Le bilan cumulé des clubs de Ligue 1 fait apparaître un déficit total de 114,1 millions d’euros pour la saison 2009-10. Seulement cinq clubs ont enregistré des bénéfices :Lorient : + 2,8 millions d’eurosBordeaux : + 2,2 millions d’eurosMontpellier : +0,4 millions d’eurosBoulogne : +0,2 millions d’eurosMonaco +0,01 millions d’eurosCharges d’exploitations et masse salarialeLa masse salariale des clubs de l’élite à augmenter de 8% en 2009/2010, mais le  poids des anciens contrats, pèse encore lourdement sur les charges des clubs. La masse salariale représente 70% des charges d’exploitations des clubs de ligue. Rémunérations fixes et variables. La partie fixe des salaires des joueurs est elle aussi en augmentation. Elle est  de  86%  en 2009/2010. La partie variable des salaires des joueurs est donc seulement de 14% « Est considérée comme rémunération variable la partie du salaire perçue suite à la réalisation d’objectifs fixés autant individuellement que collectivement. Ces primes peuvent découler des résultats sportifs (qualification en Coupe d’Europe, maintien, classement final, parcours en Coupe, …) ainsi que de la présence « des joueurs dans les effectifs (présence effective sur la feuille de match, nombre de titularisations, de « matches disputés, …) » – Extrait du rapport  de la DNCG –
Recettes des club Francais
Les droits audiovisuels représentent 55% des recettes des clubs de igue 1, alors que dans les autres championnats européens cela ne représente que 36%.Les recettes des matches représentent 18%, contre 25% dans les autres championnats Européens.Les recettes sponsor et Pub représentent 14%, contre 22% dans les autres championnats Européens.Ces chiffres mettent en évidence:1-  le retard des clubs français en matière d’optimisation des recettes de matches et de sponsoring en grande partie dû à la vétusté et au caractère non fonctionnel des stades en France.2- La dangereuse dépendance aux droits audiovisuels. En cas de forte baisse des droits télé,  les clubs seront obligés de réduire leurs dépenses, donc leur masse salariale qui représente 70% des charges. En d’autres termes,  ils n’auront plus les moyens garder dans leurs effectifs leurs meilleurs joueurs.

Lire la suite
Notes du match Montpellier 1 – 2 OM

Détail du 11 titulaire et des remplaçants lors de la victoire de l’OM 2-1 à Montpellier:Cheyrou amène sa touche technique et offre l’égalisation à Gignac.Valbuena et Lucho sont deux fantômes.Gignac marque un but qui cache encore ses lacunes.M’Bia est definitevement meilleur en défense centraleBonne entrée d’André Ayew.L’équipe a été amorphe, sans envie…une victoire au mental. 

Lire la suite
Montpellier-OM: Le Miracle Marseillais.

L’OM s’impose au mental, au stade de la Mosson face Montpellier (2–1). Après avoir été mené au score, les olympiens ont su s’arracher et décrocher une victoire importantissime. Malgré une nouvelle prestation d’une nullité affligeante, Marseille fait donc une excellente opération au classement. En enchaînant une cinquième victoire consécutive à l’extérieur, ils reviennent à un point de Lille, qui semble s’essouffler depuis deux matchs. (Lille n’a pris qu’un point lors des deux dernières rencontres). »Quand tout se joue, les gars ont la faculté à être prêts au moment-clé »                   Steve MAndanda Cette équipe de l’OM est décidemment surprenante, impalpable. Marseille n’aura tiré qu’une seule fois au but au cours des trente premières minutes de jeu et n’aura rien montré jusqu’au but de Gignac. Rien, pas le moindre mouvement collectif ou individuel. Sans percussion et avec autant de déchets techniques, il devient très compliqué de se créer des occasions de but.  Par contre, Marseille répond sans difficulté au défi physique que semblent vouloir instaurer les Montpelliérains. Bien en place et solide défensivement, ils sont rarement mis en difficulté. Ce n’est pas une nouveauté, Marseille n’est pas bon dans le jeu, voir même médiocre par moments. Mais cette équipe est solide et possède un mental à toute épreuve. Le mental, c’est certainement ce qui impressionne le plus dans ce groupe, qui, dans la difficulté, ne lâche jamais. La semaine dernière déjà, menés face à Toulouse, les hommes de Didier Deschamps avaient réussi à égaliser en fin de match. Ce soir, alors que Giroud ouvre la marque à la soixante cinquième minute, Marseille ne gamberge pas et réagit sans attendre. À peine trois minutes plus tard, d’une ouverture majestueuse, Cheyrou lance Gignac en profondeur, qui égalise en reprenant le ballon de demi-volée (1-1, 68′). L’égalisation galvanise les olympiens. Sur un centre tire de Taiwo mal repoussé par le gardien montpelliérain, Rémy est retenu par Elkaoutari qui l’empêche de reprendre le ballon. L’arbitre désigne le point de penalty et Taiwo ne manque pas l’occasion de tuer le match (1-2, 81’). Au coup de siffler final, on se demande encore comment l’OM a pu remporter la victoire. Un Miracle… « A 25 min de la fin, tous les médias auraient dit que nous étions des « tocards », 25 minutes plus tard, on est dans la course »              Didier Deschamps Une action et demie, deux buts. Cela s’appelle l’efficacité, l’expérience ou le réalisme, c’est comme vous voulez… C’est surtout l’empreinte de Didier Deschamps, qui, à défaut de mieux, se contentera de ça cette saison. Les faits sont là. L’OM est l’équipe qui a pris le plus de points en championnat depuis la trêve. Lille ne semble pas assumer son statut de leader et commence à déjouer. Alors voilà, Si les Marseillais finissent champion et gagnent la coupe de la ligue, c’est qu’ils auront été meilleurs que leurs adversaires. Ou moins mauvais…

Lire la suite
Montpellier-OM: Le match de la dernière chance

31e journée de Ligue 1: Marseille se déplace à Montpellier au stade de la Mosson (Dim 17/04 à 17h sur Foot+).
Après avoir perdu deux points à domicile contre Toulouse, les olympiens ont une nouvelle chance de revenir sur Lille. En effet, s’ils s’imposaient à Montpellier, ils ne seraient plus qu’à un point du Losc, qui a concédé le match nul face à Bordeaux (1-1). Mais cette fois, il faudra aller chercher cette victoire avec beaucoup d’envie et de détermination, car Montpellier, comme Toulouse la semaine dernière, ne lâchera rien.  Le Président Louis Nicollin a annoncé la couleur. Il compte bien battre l’OM pour mieux préparer la finale de la coupe de la ligue qui aura lieu samedi prochain. Si Marseille veut conserver son titre, cela passe impérativement par une victoire demain au stade le mosson. Les Marseillais mettraient ainsi une pression énorme sur les épaules des Lillois qui semblent paniquer dans ce sprint final. Ce match s’annonce donc comme le match de la dernière chance…
STATISTIQUES DE L’OM EN LIGUE 1: Classement: 2ème (à 3pt de Lille 1er) Série en cours de l’OM : D V V V N Bilan matchs à Extérieur: 7V 5N 3D Dernier Match: OM – TFC: 1 – 1 Meilleur Buteur: Rémy: 10 buts Meileur Passeur: Brandao 4 passes décisives
La clé du match :La détermination et l’agressivité que seront capables de mettre les olympiens dans la bataille. il faudra aussi retrouver une défense hermétique pour museler un Giroud au physique de déménageur et capable de marquer dans toutes les positions.

Parcours en Ligue 1 

Classement: 6e (43pts)
Série en Cours : D N D V NDernier match: Montpellier – Nice: 1-1
Bilan des résultats à domicile: 6V – 4N – 5D2 défaites et 1 nul sur les 3 derniers matchs à domicile.6 points pris sur les 6 derniers matchs. 

Entraineur-La tactique

René Girard  Il a modelé son équipe à son image : agressive, rugueuse et tactiquement bien organisé. Montpellier n’est seulement une équipe de contre. Elle est aussi capable de presser haut et de créer du jeu, avec des joueurs comme Estrada et Marveaux qui donne une touche technique. Seul en pointe, Giroud, par son physique imposant, pèse énormément sur les défenses.

Le Taulier

Romain Pitau: Il évolue en 6 devant la défense. C’est le joueur le plus expérimenté de l’équipe. Il est Clé de voûte de l’organisation tactique surtout dans la coordination des replis défensifs. Gros volume de jeu, agressif sur le porteur de ballon et aboyeur, c’est un récupérateur à l’ancienne…dans le style de Deschamps

Le Buteur

Olivier Giroud:  Joueur puissant (1m92, 88kg), et adroit deveant le but. Meilleur buteur de ligue 2 la saison passé (21 buts). Un profil à la gignac, avec une meilleur technique et un exellent jeu de tête. Stats Ligue 1 2010-2011 Matchs: 25 Buts: 9

 

Jourdren

 Bokali
Yanga Mbiwa
 
El Kaoutari
Jeunechamp

 
 
Pitau
 
 

 
    Marveaux
 
   Estrada
 

Utaka

 

Camara

 

Giroud

 

Mandanda

Fanni
Diawara
 
Heinze
Taiwo

  

Mbia 

Lucho 
 
Cheyrou

Vabuena

   Rémy

Gignac

  

 

 

Score:   

0-2

Buteurs:
 

RémyGignac

Lire la suite
Des tensions à l’OM?

L’Equipe du jour signe un article « comme un malaise » à l’OM. En cause, des tensions entre Diawara et Didier Deschamps. Le remplacement du sénégalais à la mi-temps du match contre Toulouse ne serait pas due uniquement aux difficultés athlétiques du joueur. Durant la semaine, le coach olympien et l’ancien défenseur bordelais se serraient accrochés car Diawara n’était pas redescendu de Lens en avion avec ses coéquipiers.Ce matin, le quotidien la Provence évoque aussi des problèmes d’hygiène de vie qui serait très peu apprécié par la direction olympienne. La réputation de fêtard de Diawara n’est plus à faire, mais jusqu’ici cela ne transpirerait pas sur ses performances. Ce que lui reprocherait également le staff marseillais, c’est un manque de sérieux dans le suivit des protocoles de retour de blessure est évoqué. Les autres tensions viendraient de la confiance aveugle que Deschamps donne à Lucho. Le vestiaire aurait moyennement apprécié la sortie de Cheyrou dimanche. En effet l’apport offensif de Valbuena serait préféré en coulisse…Enfin Gignac a fait part de ses états d’âme dans la presse. Il veut être titulaire ! Même si il a marqué dimanche, le martégal va devoir améliorer son jeu collectif et ses prises de balles s’il veut prétendre être incontournable à l’OM. Le joueur aurait eu une altercation avec des supporters lors d’un match à Istres. Beaucoup de petites tensions exagérées, ou pas, par les médias… Ce qui est sure, c’est que les joueurs n’ont pas montré une implication total lors du dernier match.  Dassier, en colère dimanche après le nul concédé contre Toulouse regrettait « surtout, c’est le manque d’enthousiasme, de flamme, alors qu’on joue le titre » Est-ce l’incertitude qui règne  sur l’avenir du coach Olympien, et de certains joueurs cadres, qui pèse dangereusement sur le groupe? On sait très bien qu’en fin de saison les objectifs individuels prennent quelquefois le pas sur les  objectifs collectifs, et que cela peut ébranler un groupe. On l’a bien vu à Bordeaux l’an passé. A Didier Deschamps de remettre tous le monde dans le rang, car si certains on l’air de l’oublier, il y a un titre de champion en jeu.

Lire la suite
ZOOM SUR A. AYEW

Retour sur la prestation d’André Ayew lors du triste match nul de l’OM face au TFC 2-2.
Ce que l’on peut retenir :• Les passes sont assez précises (seulement 15% sont ratées sur les 90mn)• 10 ballons perdus sur 38 joués• Aucuns tirs cadrés• Seulement 2 centres réussis sur 3 tentés• Peu de ballons touchés dans le camp adverse (75%)André Ayew vient d’enchainer deux matches plus que moyen. La révélation marseillaise semble s’essouffler. Même s’il garde toute sa hargne et son application, il n’est plus assez présent. Il est plus difficile à trouver, et ses prises de balles sont moins incisives.En deuxième mi-temps il n’a pas réussi  à se situer. Replacé à droite à l’entrée de Gignac cela n’a rien changé. Il accuse peut être le coup de la coupe du monde et l’enchainement des matches. Il ne percute pas assez, ne tire presque pas, et centre trop peu. Deschamps devrait le replacer au milieu à la place de Stéphane M’Bia.

Lire la suite
Notes du match OM 2-2 TFC

Détail du 11 titulaire et des remplaçants lors du match nul de l’OM 2-2 contre le TFC:Mandanda n’a pas été aussi tranchant et sa sortie à contretemps coûte un but.Cheyrou amène sa touche technique et offre le premier but à Remy.Ayew était encore en dessous ce soir, tout comme Valbuena. Lucho bon dans la récupération, mais absent offensivement.Remy (homme du match): 1 passe, 1 but. C’est de mieux en mieux mais loin d’être parfait.Gignac marque un but qui cache ses lacunes.Cissé ne doit jamais rentrer! L’équipe a été amorphe, sans envie…le match nul est presque inespéré! 

Lire la suite
OM- TFC: Une Occasion en OR.

30e journée de Ligue 1: Marseille Reçoit le Toulouse au stade vélodrome (Dim 10/03 à 17h sur Foot +). 
Si les Olympiens avaient la bonne idée de s’imposer face à Toulouse dimanche après midi, ils pourraient désormais revenir à un petit point du LOSC. Car contre toute attente, Lille s’est incliné 1 but à 0 face à Monaco au stade Louis II. L’OM a donc un énorme coup à jouer demain au stade vélodrome. Mais attention, Toulouse ne viendra sûrement pas en victime expiatoire. Affronter les hommes de Casanova, n’est jamais pas une partie de plaisir.  Marseille devra se frotter à  un bloc défensif compact qui laissera très peu d’espace et qui ne lâchera rien. Même s’ils n’ont plus grand chose à jouer en championnat, le simple fait de jouer l’OM est une motivation en soit. C’est surtout, pour certains joueurs, l’occasion pour briller et de se montrer avant l’ouverture du marché des transferts.STATISTIQUES DE L’OM EN LIGUE 1: Classement: 2nd (à 54pt) Série en cours de l’OM : V D V V V Bilan matchs à Extérieur: 8V 4N 2D Dernier Match: Lens – OM: 0 – 1 Meilleur Buteur: Rémy: 9 buts Meileur Passeur: Lucho 4 passes décisives  Il y a deux ans, dans le sprint final, l’OM avait laché deux points précieux face à Toulouse au stade vélodrome. Ces deux points perdus avaient coûté le titre de champion aux Olympiens. Espérons que l’histoire ne répète pas demain, car une telle occasion ne se représentera peut-être pas.

Parcours en Ligue 1 

Classement: 11e à 37 pt.
Série en Cours : V V D D N
Dernier match: Toulouse- Montpellier: 0-1
Bilan des résultats à l’extérieur: 5V 1N 8D19 buts encaissés à l’extérieur en 16 matchs

L’entraineur-La tactique

A.Casanova. Basé sur un système 4-1-4-1, Toulouse est un gros bloc défensif sans réel fond de jeu qui évolue uniquement en contre. La puissance physique dégagée par ses joueurs dans les duels permet à son équipe faire un gros pressing au milieu de terrain et de détruire le jeu de ses adversaires. Le danger peut venir des débordements et de la vitesse de Tabanou, des coups de patte de Machado, de la puissance de perforation de Sissoko et du jeu de tête de Santande.

l’impact player

Moussa Sissoko: Formé à Toulouse, il est considéré comme l’un des grands espoirs du football français au poste de milieu relayeur. Puissant et technique, il est aussi doté d’une grosse frappe de balle. Il possède un gros volume de jeu qui lui permet d’être à la récupération du ballon et de se projeter vite vers l’avant pour finir les actions.

Le joueur à surveiller

Santander: L’avant-centre paraguayen de dix-neuf ans a connu un début de saison difficile, mais c’est bien repris depuis fin 2010. celui que l’on surnomme chez lui “Ropero” (l’armoire à glace) pour son physique de déménageur, a été prêté au TFC un an avec option d’achat. Il est actuellement meilleur buteur du club, avec 5 buts en 25 matchs.

Mandanda

Fanni
Diawara
 
  Heinze
Taiwo

 
  Mbia
  

Cheyrou

 

 

 
 
 
Lucho

 
 

 Valbuena
 
 Rémy
 
 Ayew 

 Valverde

Gunino
Cetto
 
Congré
M’Bengue

  

Capoue 

 
Machado 

  Cissoko 
 
Didot

 
Tabanou

 

 Santader

 

 

Score:   

2-0

Buteurs:
RémyAyew

 

Ecrit par B.K

Lire la suite
ZOOM SUR Taye TAIWO

Aprés la victoire 1-0 contre Lens petit zoom sur le match de Taye Taiwo.
Ce que l’on peut retenir :• Les passes sont données vers l’avant  (54% sur le match) • Les passes ne sont pas assez précises (40% sont ratées sur les 90mn)• 18 ballons perdus sur 52 joués• Aucunes fautes commises (Manque d’engagement)• Seulement 3 centres réussis sur 7 tentésTaye Taiwo a retrouvé sa place de titulaire depuis quelques matches. Sa vitesse et son apport offensif son supérieur a Gaby Heinze, par contre son placement laisse à désirer. Sur ce match contre Lens, le latéral gauche est mal entré dans la partie. Il a perdu 4 ballons rapidement, il s’est fait surprendre dans son dos à la 9e minute. Il a réussi ensuite une bonne première mi-temps en s’appliquant sur ces passes et en se rendant disponible dans son couloir. La deuxième période du nigérian est un peu plus terne, avec  encore un gros oubli dans son dos à la 89e minutes.En conclusion :Match correct de Taye Taiwo, il joue vers l’avant, assure ces passes et donne des solutions à l’équipe. Il a toujours le même problème : la concentration. Il doit garder son adversaire direct et se déplacer avec le reste de la défense. Son sens tactique est insuffisant à ce niveau. Néanmoins, il apporte plus a ce poste que Heinze qui s’épanoui en défense centrale.

Lire la suite
Lens-OM: Marseille reste au contact

En s’imposant laborieusement au stade Bollart (0-1), avec un grand Mandanda, l’OM réalise la bonne opération de cette 29e journée de ligue 1. Grâce à cette précieuse victoire, les Olympiens restent au contact de Lille (à 4 points) et peuvent encore espérer disputer le titre. Ils ont aussi et surtout fait un grand pas vers une qualification à la prochaine ligue des champions, en consolidant leur deuxième place au classement. En effet, Lyon ayant concédé un match nul à Nice dans les toutes dernières secondes, Marseille possède désormais 3 points d’avance sur la troisième place.

 Didier Deschamps a tranché. Rémy est aligné en pointe à la place de Gignac, trop souvent décevant dans l’axe. Le Martégual débute donc sur le banc. Cissé est préféré à Kaboré pour évoluer aux cotés de Cheyrou. Diawara suspendu, Mbia recule d’un cran en défense centrale.

 
 
 « une équipe solide, qui sait encaisser les moments difficiles » josé AnigoL’OM  réalise une bonne première période mais avec très peu d’occasions franches. En s’installant dès l’entame du match dans le camp Lensois, les Marseillais dominent en occupant bien le terrain. Les Olympiens font circuler le ballon sur toute la largeur mais peine à construire des actions placées sur les côtés. Ils manquent aussi et surtout de précisions dans les passes vers l’avant et d’applications sur les coups de pieds arrêtés. Valbuena et Ayew, tous deux dans un mauvais soir, touchent peu de ballons. Les attaques de l’OM manquent doncterriblement de percussions et de tranchant. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir l’OM se créer  coup sur coup deux occasions de but. D’abord par Rémy qui butte sur Runje (31’) sur un tir au ras du sol aux 5 mètres cinquante. Puis sur une frappe enveloppée de Lucho, bien détournée par le portier Lensois (36’).
C’est surtout Steve Mandanda qui va se mettre évidence juste avant la pause, en étalant une nouvelle fois toute sa classe.  Auteur d’une parade réflexe exceptionnelle, sur un coup de boule à bout portant de Jemaa, « Il phenomeno » empêche les Lensois d’ouvrir le score (41’).
« une équipe de Marseille solide, réaliste « Didier deschampsLa seconde mi-temps débute sur le même faux rythme. Étrangement, les deux équipes ne prennent aucun risque offensif alors qu’elles sont dans l’obligation de l’emporter. Elles récupèrent le ballon très bas et ne se projettent pas assez vite vers l’avant pour déstabiliser des défenses bien en place. L’OM manque toujours autant de percussions de créativité. Deschamps décide alors d’apporter de la fraîcheur en faisant rentrer Gignac à la place de Valbuena, décidemment peu en verve ce soir. Puis, sur une action anodine, Lucho, à l’entrée de la surface, combine avec Cheyrou, qui élimine son adversaire direct dans un petit périmètre et enroule pied droit une frappe qui trompe Runje (1-0). Cheyrou est décidemment l’homme providentiel de cette année 2011. Ce sera le seul éclair de génie de cette soirée peu spectaculaire. Car comme à son habitude, Marseille va ensuite gérer son avance en bétonnant derrière.
Grâce notamment à un Mandanda impérial, l’OM arrache donc une quatrième victoire consécutive à l’extérieur. 
En prenant 25 points sur 30 possibles en 2011, l’Olympique de Marseille, sans panache et sans réel fond de jeu, réalise une grosse deuxième partie de saison et reste bien placé dans la course au titre. C’est bien cela l’essentiel. Car pour la qualité du spectacle proposé , il ne faudra pas s’attendre à mieux cette saison.
B.K 

Lire la suite
Notes du match Lens OM

Détail du 11 titulaire et des remplaçants lors de la victoire de l’OM 1-0 contre Lens:
Mandanda est incontestablement l’homme du match avec deux grosses parades et des interventions rassurantes. Cheyrou amène sa touche technique et le geste décisif du match. Ayew était en dessous ce soir, Lucho fantomatique. Remy a montré des qualités de déplacement et de control intéressantes en début de match mais a ensuite disparu et raté de belles occasions.Cissé a définitivement trouvé sa place : sur le banc! La défense est solide même si les latéraux étaient limites. 

Lire la suite
Lens-OM: malheur aux vaincus.

28e journée de Ligue 1: Marseille se déplace à Lens au stade Bolart (Din 03/04 à 21h sur Canal+).
Après une trêve internationale de quinze jours, le championnat reprend ses droits. L’OM, deuxième au classement à 7 points de Lille (vainqueur de Caen à domicile 3 -1), se retrouve une nouvelle fois dans l’obligation de ramener trois points pour rester au contact du leader. Espérons que cette mini trêve n’aura pas coupé  la dynamique de victoires dans laquelle se trouvaient les Olympiens depuis 2011 (7V, 1N, 1D). La pression sera sur les deux équipes dimanche soir au stade Bollart. Deux clubs avec des objectifs diamétralement opposés, mais qui n’auront pas d’autres choix que sortir victorieux de ce choc des extrêmes. Lens devra absolument l’emporter pour sauver sa tête parmi l’élite, tandis que l’OM,  s’il ne s’impose pas, pourra dire adieux au titre de champion. Il faudra donc s’attendre à un match à couteaux tirés. La saison passé, l’OM avait sombré dans les toutes dernières secondes de la rencontre. Cette fois, pas question de revivre le même sénario. Marseille doit ramener trois points, et rien d’autre.STATISTIQUES DE L’OM EN LIGUE 1: Classement: 2ème (à 7pt de Lille 1er) Série en cours de l’OM : V V D V V Bilan matchs à Extérieur: 6V 5N 3D Dernier Match: OM – PSG: 2 – 1 Meilleur Buteur: Rémy: 8 buts Meileur Passeur: Brandao 4 passes décisives
LE sprint est lancéComme on pouvait s’y attendre, Le LOSC n’a pas tremblé face à Caen. Les Lillois mettent donc la pression sur leurs poursuivants. Le PSG  et Rennes ont lâché prise  Après leur match nul, respectivement contre Auxerre et Lorient, ils sont désormais hors course. Si Lyon s’impose demain à Nice , on se dirigera alors vers une lutte à trois pour le titre de champion. Encore faut-il que l’OM ne piétine pas dans le nord de la France.La clé du match :Si l’OM impose sa puissance physique, il ne devrait pas  avoir trop de mal à prendre le dessus sur cette équipe Lensoise médiocre à domicile. Il ne faudra surtout pas laisser aux Lensois l’opportunité de prendre confiances et d’enflammer la rencontre.

Parcours en Ligue 1 

Classement: 19e
Série en Cours : D D N D V
Dernier match: Montpellier – Lens: 1-4
Bilan des résultats à domicile: 4V – 4N – 6D2e plus mauvaise défense avec 42 buts encaissés. soit 1,5 buts/match

Entraineur-La tactique

Laszlo Bôlôni a une réputation d’entraineur plutôt défensif. Sa mission à Lens est de sauver l’équipe de la relégation peu importe la manière. Contre Montpellier, lors de la dernière journée, le coach roumain a aligné une équipe très offensive et les lensois ont ainsi inscrit 4 buts. Contre l’OM, il a dors et déjà prévenu qu’il ne prendra aucun risque. Marseille se prépare donc à affronter un gros bloc défensif.

Le Buteur

Issam Jemaa: 27 ans, 1m85, 83kg. Puissant et technique, il est capable du meilleur comme du pire. Il est surtout très irrégulier dans ses performances et pêche dans la finition.Stats Ligue 1 2010-2011 Matchs: 17 Buts: 5 dont 3 en 2011

La révélation

Raphaël Varane: titulaire depuis l’arrivée de Laszlo Bölöni, à seulement 17  ans, il étonne par son talent et son assurance . Il est déja pisté par les plus grands club francais et européens. défenseur centrale de formation, il peut aussi bien évoluer au milieu (comme ce cera le cas dimanche soir)

Diawara suspendu, Deschamps devra une nouvelle fois modifier son organisation défensive.Mbia devrait être associé à Heinze en défense centrale. Si Cheyrou est redevenu incontournable dans l’entre jeu, Cissé et Kaboré seront en concurrence pour le poste restant. A moins que le coach Olympien ne décide de lui associer André Ayew (Nous militons ardemment pour cette option, bien qu’elle semble improbable à 10 journées de la fin). Didier Deschamps devra aussi trancher pour le poste d’attaquant axial. Rémy, qui retrouve de bonnes sensations, part avec une longueur d’avance. Gignac devrait donc en faire les frais et débuter sur le banc des remplaçants

Runje

 Aurier
Touré
 
Yahia
Bedimo

 
    Varane
 
   Hermach 
 

Demont

Roudet

Akalé

 
 
Jemaa
 
 

Mandanda

Fanni
Mbia
 
Heinze
Taiwo

  

Cissé 

Lucho 
 
Cheyrou

Vabuena

   Rémy

Ayew

  

 

 

Score:   

0-2

Buteurs:
 

RémyLucho

Lire la suite
André Ayew: itinéraire d’un fils prodigue

Auteur du but décisif contre le PSG, André Ayew est un pur produit du centre de formation de l’OM. Après avoir fait ses gammes avec la réserve Olympienne, il intègre le groupe pro en 2007 et participe à son  1er match de L1 face à Valenciennes pour la 3e journée championnat. La même année, il jouera son 1er match de Coupe d’Europe contre FC Porto.En août 2008, il est prêté sans option d’achat au FC Lorient pour une saison. Août 2009, juste avant la fin du mercato d’été, il est prêté par l’OM à Arles-Avignon car Didier Deschamps ne compte pas sur lui. Il joue 25 matchs de championnat pour l’ACAA, et participe activement à la montée en Ligue 1.Après une belle coupe du monde, où il se fait remarquer avec le Ghana, il revient à l’Olympique de Marseille et Didier Deschamps lui assure qu’il aura du temps de jeu pour pouvoir s’exprimer. Ayew va alors saisir sa chance et monter en puissance au fil des matchs. Il marque son premier but officiel sous les couleurs de l’OM face à Valenciennes (défaite 3-2).Lors de la 6e journée de Ligue 1, il s’offre un doublé face à son ancien club, l’AC Arles-Avignon. Régulièrement titulaire à gauche de l’attaque Olympienne ou plus bas en milieu relayeur, il se taille peu à peu un costume de patron au sein de la formation marseillaise, grâce à des performances de haut niveau et un mental hors norme. Il est aujourd’hui, et de loin, le meilleur marseillais cette saison. André AyewGhanéen  Age 21 ansNé le 17 Décembre 1989 à Seclin Club   MarseillePoste milieu offensif gaucheTaille 1m76  Poids 72 kg  Sélections 29 
Défauts :- Encore un peu brouillon (trop de touches de balles et ne lève assez pas la tête )- Manque concentration (nonchalance sur certaines passes) Qualités :- Son physique (endurant, solide dans l’impact)- Sa mentalité: discipliné, généreux, c’est un véritable guerrier, Il ne lâche rien !- Sa vitesse balle aux pieds- Ses dribles-  Son jeu de tête: Timing parfait et détente au-dessus de la moyenneIl est aujourd’hui l’exemple à suivre dans la formation. Sa marge de progression est grande et si l’OM arrive à le garder (il a une clause de 13 millions d’euros dans son contrat), nul doute qu’il suivra les pas de son illustre père !

Lire la suite