Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Pour Deschamps, Gignac est troisième dans la hierarchie des attaquants

Par


Demain soir, l’OM débutera un triptyque de matches capitaux à Montpellier, où les Olympiens sont attendus de pieds fermes (lire  « On va s’occuper d’eux« …) Didier Deschamps pourra compter sur toutes ses armes offensives, Rémy, Jordan Ayew et André Pierre Gignac, pour aller chercher un résultat chez la meilleur attaque de Ligue 1.

Si Rémy est incontournable à la pointe de l’attaque Marseillaise, le poste de deuxième attaquant dans le nouveau système 4/4/2 de Deschamps se jouera entre « Dédé » Gignac et le cadet de la famille Ayew. Ce dernier partant avec une longueur d’avance confortable, à en croire les propos de l’entraineur Olympiens en conférence de presse. « Gignac sait pertinemment qu’il peut faire mieux. Il peut avoir d’avantage de temps de jeu aussi, mais pour en avoir, il faut qu’il soit bon également. Il y a de la concurrence. Des coéquipiers sont actuellement en grande forme à son poste. » a-t-il déclaré au sujet de l’attaquant martégual qui reprend peu à peu le rythme de la compétition après son opération et ses rechutes à répétitions.
«André Pierre Gignac a des qualités spécifiques. Après, c’est une question de rythme et de confiance. Il faut qu’il parvienne à régler définitivement ses problèmes d’adducteurs et qu’il puisse retrouver un potentiel athlétique suffisant pour supporter des charges de travail régulières. Maintenant, attention, André Pierre n’a pas eu une opération bénigne. Cette intervention fut lourde. Beaucoup de joueurs en ont déjà subi et ils ont également mis du temps à récupérer totalement. Dans ces conditions, le retour au premier plan de Dédé passe aussi par les matches» . Et surtout par des buts décisifs pour son équipe. 

 

A LIRE AUSSI…

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0