OM Mercato Publié le - Mis à jour le - Par

L’OM va devoir accélérer son mercato !

Info Chrono
.
Top articles de la semaine
Jacques Henri Euraud et Andoni Zubizarreta - images Footballclubdemarseille.fr
Beaucoup de rumeurs mais rien de concret. Le mercato de l'OM se fait dans l'ombre, Rudi Garcia a des besoin à plusieurs postes, et vite...


Rudi Garcia ne veut pas rentrer dans les détails concernant le mercato. Le coach de l’OM répète inlassablement la même phrase : « on ne veut pas recruter pour recruter ». Pourtant, son équipe a clairement besoin de renfort à certains postes…

 

Garcia a toutefois lâché que l’arrivée d’un latéral gauche et d’une doublure pour Gomis seraient bénéfiques. L’on peut aussi rajouter un milieu défensif pour combler le départ annoncé de Lass’ Diarra. Enfin, un ailier gauche serait aussi recherché. Les postes de milieu défensif et d’ailier gauche semblent cependant moins prioritaires. Avec Anguissa, Machach, Lopez, Vainqueur voir même Cabella, il y a encore des solutions. Idem pour le couloir gauche qui même avec l’absence de Njie (CAN) peut être occupé par Alessandrini, Cabella ou encore Sarr. Par contre, l’OM peut difficilement faire l’impasse sur le poste de latéral et celui d’attaquant…

 

 

Un latéral gauche en prêt au mercato d’hiver ?

 

Henri Bedimo n’a pas été convaincant, il s’est ensuite blessé au genou et a déclaré forfait pour la CAN. Le défenseur camerounais ne va pas être apte tout de suite et Garcia n’a plus beaucoup de solutions. Tomas Hubocan, qui a assuré un intérim correct à ce poste, est blessé au pied pour plusieurs semaines, Karim Rekik, qui est sorti dimanche à cause d’une douleur à la cuisse, n’apporte rien offensivement. Le dossier prioritaire, Jordan Amavi, semble mal embarqué. L’OM pourrait donc se rabattre sur une solution à court terme, à savoir un prêt (Vangioni ?).

 

Derrière Gomis, le désert…

 

Face à Sochaux, Rudi Garcia n’a pas convoqué Leya Iseka, le petit frère de Michy pourrait rapidement quitter l’OM, alors que Bafé Gomis était suspendu. L’OM a donc évolué sans véritable neuf, avec Sarr, Cabella ou Thauvin. Cette solution de dépannage ne semble pas viable face à des équipes plus costauds que le TFC. L’OM doit pouvoir compter sur un véritable avant-centre si Gomis est blessé, suspendu ou fatigué. L’option Didier Drogba est un éternel serpent de mer, la rumeur Gabbiadini est à oublier…

 

Le mercato hivernal est quasiment au tiers de sa durée, les décideurs marseillais vont devoir accélérer au moins sur ces deux postes, les prochains matches face à Monaco et Lyon pourraient déjà coûter cher…