Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Ménès: « A Marseille, faut qu’ils oublient le PSG »

Par Mis à jour le - Publié le
OM – Ménès: « A Marseille, faut qu’ils oublient le PSG »
Footballclubdemarseille TV

Après quinze jours de trêve internationale, le championnat reprendra ses droits ce week-end. Alors que le sprint final va bientôt débuter, nous avons demandé à Pierre Ménès comment voyait-il la fin de saison de l’OM et l’avenir du club phocéen.  Mais comment ne pas évoquer également sa passe d’arme avec Joey Barton qui a affolé la toile ces derniers jours.

 

 

Est-ce que cela te faire rire toute cette histoire sur  Twitter entre Joey Barton et toi?

 

Pierre Ménès: Non, ça ne me fait pas rire du tout. Je trouve ça affligeant. J’en suis à un point où je me demande si c’est vraiment lui qui tweet, parce que parler de mes dix mois à Reims et aller poster des vidéos… Si c’est lui, c’est tellement navrant que je n’ai même pas de mots. D’ailleurs je ne lui répond pas. Je m’aperçois même que ça commence à gonfler tout le monde y compris certains sites marseillais et d’autres sites de foot, qui au début trouvaient ça très drôle qu’ un footeux me rentre dedans. Mais vu qu’il parle tout seul… Et bien à l’arrivée, t’as toujours l’air d’un con quand tu parles tout seul.

 

 

Barton le footballeur, t’en penses quoi? Tu penses que l’OM devrait le garder pour la saison prochaine?

 

P.M: Moi je trouve que ces prestations sont insignifiantes.  Je trouve que son rendement défensif est déficient.  Heureusement que Barton, qui a quand même battit sa carrière sur ses cartons rouges en Angleterre, ne domine pas de la tête et des épaules l’effectif marseillais et le championnat de France. On peut faire le parallèle avec Beckham, qui, à 38 ans, n’est pas non plus facile en Ligue 1. Si ces deux-là surclassaient le niveau de la ligue 1, on aurait vraiment un championnat encore plus pourri que ce que je crois. On peut citer au moins cinq joueurs qui font une meilleur saison que Barton à l’OM:  Fanni, Nkoulou, Valbuena, André Ayew , Gignac. Après,  qu’ils le gardent ou pas c’est le problème de Vincent Labrune.

 

 

« tout le monde me prend pour un anti-tout »

 

 

Comment expliques-tu que les supporters de l’OM te prennent pour un « Anti-Marseillais »?

 

P.M: Tu sais, les parisiens me prennent pour un anti-Parisien, les bordelais me prennent pour un anti-bordelais, tout le monde me prend pour un anti-tout. De toute façon, comme il n’y a que moi qui dit du mal à la télé, forcément, je suis anti-tout le monde. Maintenant, ce qui me fait marrer c’est qu’il n’y a pas d’autre équipe en Ligue 1 où j’ai plus de potes qu’à l’OM. Maintenant, ça ne m’empêche pas d’avoir des yeux pour voir, et de m’emmerder en regardant leurs matchs.

 

 

Comment vois-tu la fin de saison de l’OM?

 

P.M: Il y a un phénomène qui est constant avec l’OM, et c’était déjà le cas avec Eric Gerets, c’est qu’ils sont bien meilleur à l’extérieur qu’au vélodrome. Sachant qu’en plus le vélodrome est devenu une sorte d’enfer. Ma seule année à Reims, le stade était totalement en travaux, on avait deux tribunes praticables, un chantier et des grues. C’est horrible, tu ne peux mettre la pression sur personne et ça complique clairement la tache marseillaise à domicile. C’est un fait qu’il ne faut pas occulter. Le truc c’est que Marseille a beaucoup de matchs compliqués à jouer à l’extérieur (Nice, Lille, Lorient, Saint-Étienne), mais bon, c’est là où l’OM est le plus fort. Ils ont été bien meilleurs au Parc et à Lyon qu’à domicile contre Troyes, Nancy ou Ajaccio. Ce qui peut aussi avantager l’OM c’est qu’il y a tellement d’équipes qui peuvent accrocher l’Europe qu’elles vont forcément se bouffer entre-elles. Et puis il y a un autre phénomène, c’est qu’en France, l’énergie du maintien semble être plus forte que l’énergie pour jouer l’Europe. Il n’y a qu’à voir Evian à Lille, Nancy contre Nice, ou encore Troyes à Montpellier. Ce sont des facteurs qui peuvent permettre à Marseille d’espérer. L’OM finira au mieux troisième et s’ils terminaient à la troisième place ce serait une super performance, à mon avis très en dessus de la qualité réelle de l’effectif de cette année et aussi du contenu de leurs matchs. Il y a quand même peu d’équipes qui ont pratiqué un football, on va dire moyen pour ne pas dire médiocre, et qui ont pris autant de points dans le même temps. Mais comme l’a dit Élie, ils montrent d’autres qualités: l’abnégation, le fait de ne rien lâcher. Quand on voit le nombre de points que Marseille à arracher dans le dernier quart d’heure, ça dénote aussi qu’il y a un état d’esprit, une volonté collective d’avoir un résultat. Tout ça c’est louable car il ne faut pas oublier que d’un point de vu financier l’OM a fait de très grosses économies cette année.

 

« Il faut que l’OM rentre dans le rang au niveau des salaires »

 

Justement, un club comme l’OM peut-il continuer à recruter pendant encore plusieurs saisons des joueurs de Valenciennes, Lorient, de Ligue 2 ou de Roumanie, et être ainsi condamné à vivre dans l’ombre du PSG?

 

P.M: Mais il faut que Marseille fasse comme tous les autres clubs de Ligue 1, il faut qu’ils oublient le PSG. Aujourd’hui, au PSG tout est une question d’argent. Si Messi veut partir de Barcelone, le PSG a les moyens de s’acheter Messi. Si à la fin de la saison, Ronaldo veut partir du Real et Rooney de Manchester, les deux iront à Paris. Donc je sais bien que pour un marseillais c’est difficile à entendre, mais il faut oublier le PSG qui aura des moyens financiers illimités tant qu’il y aura les qatariens. Maintenant, il y a des clubs qui arrivent à bâtir des effectifs extrêmement intéressants en travaillant au niveau recrutement et en appliquant une masse salariale cohérente. Saint-Étienne en est le parfait exemple. Il faut que l’OM rentre dans le rang au niveau des salaires – c’est d’ailleurs un phénomène qui va se généraliser au niveau européen – et qu’ils recrutent selon leur moyens. Après, c’est aussi aux supporters de l’OM de prendre conscience de cette nouvelle donne. MLD, c’est pas les qatariens, c’est pas un fond de pension américain. Elle va pas mettre 100 millions d’euros par ans dans l’OM pour faire plaisir aux supporters de l’OM et à son fils. C’est juste une prise de conscience. Il faudra être plus patient, plus tolérant si le recrutement est moins bling bling qu’il a pu l’être dans les années précédentes, ou espérer qu’il y ait un gros investisseur qui s’intéresse à Marseille.

 

 

Vu le contexte actuel, tu penses que c’est possible qu’un investisseur puisse s’intéresser à l’OM?

 

P.M: Il y a des spécificités à l’OM qui rendent ça extrêmement difficile. Le mec se dit: « OK, j’arrive à l’OM, dans deux ans j’ai un stade tout neuf, très bien. Mais bon, c’est les supporters qui vendent eux-mêmes leurs abonnements! C’est les supporters qui font eux-mêmes leur propre merchandising! » Alors, s’ils  tombent sur des qatariens, des fortunes du Moyen Orient, qui n’ont n’en rien à foutre, ça peut le faire. Mais s’ils tombent sur des gens qui essayent d’envisager un business de façon cohérente c’est complètement impossible. La question, elle est aussi à poser aux Yankee, aux MTP, aux South Winners. Es-ce que vous être prêt à lâcher vos « privilèges » pour avoir un gros investisseurs et une grosse équipe à Marseille. Je ne dis pas ça pour faire la polémique, mais c’est ça la vérité. Le problème c’est: qu’est ce que vous voulez entendre? Est-ce que vous voulez entendre la réalité? Alors il faut comprendre qu’aujourd’hui à Marseille ce n’est plus possible d’avoir un Lucho à 400 000 euros par mois. Ça c’est la réalité.

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0