Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Affaire ASM: Thiriez fustige l’OM et les autres opposants

Par Publié le - Mis à jour le

Le président de la LFP, Frédéric Thiriez,  a répondu de manière cinglante aux clubs de L1 et L2, dont l’OM, qui contestent l’accord entre l’AS Monaco et la Ligue qui exonère le club de la Principauté d’installer son siège social en France contre un dédommagement de 50 millions d’euros. 

 Le journal L’Équipe publie sur son site internet la lettre envoyée par Thiriez:

« Que cinq clubs (OM, Lille, Lorient, Montpellier et Caen, membres du conseil d’administration de la LFP) opposés à cette solution aient été mis en minorité lors du vote, après avoir pu exprimer largement leur point de vue, ne les autorise pas aujourd’hui à jeter le discrédit sur la régularité des procédures suivies, écrit-il. Il s’agit là d’une mise en cause inacceptable de l’intégrité du bureau, du conseil d’administration et de son président. Dire par exemple aujourd’hui qu’il eut fallu appliquer les procédures de vote applicables aux matières économiques alors que l’article 1er de notre règlement intérieur dit exactement le contraire est confondant (…) En vérité, je constate avec tristesse que les motifs de contestation sont, en fait, purement financiers (…) En réalité, ce qu’ils veulent en semant le désordre et la confusion, c’est faire pression avant la discussion sur la répartition des fonds versés par Monaco afin d’être favorisés au détriment des autres clubs. Cette position mercantile et irresponsable ne pourra empêcher l’application d’un accord dans lequel la Ligue est dorénavant pleinement engagée avec l’appui d’une forte majorité des élus, l’avis favorable du président de la FFF, et qui a été approuvé à la fois par les pouvoirs publics français et la Principauté de Monaco.»

 

Labrune: « PSG – Monaco c’est le « hors taxico »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0