Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato – Diarra: « Le physique, c’est mon atout numéro un »

Par
Mercato – Diarra: « Le physique, c’est mon atout numéro un »
Footballclubdemarseille TV

Alou Diarra sort d’une saison compliquée avec les girondins de Bordeaux. Les matches de préparations n’ont pas levé l’inquiétude sur son état de forme et son niveau de jeu. Il est toutefois logique qu’un joueur de son gabarit mette plus de temps à atteindre sa forme physique optimal. Dans un entretien accordée au quotidien La Provence, Alou Diarra explique sa mauvaise saison plus par une usure physique et psychologique, allié à un contexte pesant chez les girondins, que par son transfert avorté avec l’Olympique de Marseille.
« J’avais fait le deuil de mon transfert à l’OM, je n’ai pas voulu aller au clash avec les Girondins même si le challenge marseillais m’intéressait beaucoup. (…) Après une coupe du monde délicate, j’ai peu récupéré physiquement et psychologiquement. je veux bien qu’on rejette la faute sur les joueurs mais je pense qu »avec un entraineur adjoint qui démissionne, un entraineur qui en fait de même à quatre journées de la fin, des tensions permanentes, on peut connaitre mieux comme contexte (…) on a fini la saison dernière en pensant que les vacances allaient tout arranger, alors qu’il y avait des signes que le groupe n’y était plus. Il fallait remobilliser tout le monde et Tigana n’a pas su le faire »

L’international tricolore évoque ensuite la stabilité que connait l’OM depuis splusieurs saison. »Oui, je la sens. Le groupe se connait bien, il y a déjà beaucoup d’automatisme (…)L stabilité a été un point positif, c’est un gain de temps. Les nouveaux doivent s’adapter, mais l’ossature et le staff sont là. C’est un staff qui gagne. »
Concernant son état de forme actuel, Diarra ne s’estisme pas encore prêt physiquement, sans pour autant s’en inquiéter. « on va tous faire pour être au meilleur niveau. Le physique, c’est mon atout numéro un. J’ai eu des saisons à rallonge avec des rendez-vous internationaux, peu de temps pour reposer le corps. Là, j’ai vraiment profité, j’ai entièrement coupé. Quand on ne fait rien, surtout avec mon gabarit, on a ensuite besoin d’enchainer les séances difficiles, d’en rajouter. Mais cette coupure a fait du bien pour la fraicheur phsycologique; Maintenant, je dois travailler mes gammes » à commencer par ce soir face au FC Sochaux…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0