Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

La blessure de Gignac va-t-elle plomber le mercato de l’OM?

Par

Didier Deschamps souhaite des renforts pour le mois de janvier. Les départs à la CAN de Souleymane Diawara, Charles Kaboré, André Ayew et voir même Jordan Ayew vont sérieusement amputer l’effectif olympien. A priori le coach marseillais aimerait recruter un milieu offensif gauche et un attaquant de pointe. Il n’est pas exclu qu’un milieu récupérateur soit aussi visé car avec l’absence de Diawara, M’Bia devrait passer dans l’axe et il ne resterait plus que Diarra au poste de six. Mais vu les finances du club, l’OM devra vendre pour acheter. A moins de se faire prêter ou d’acheter des joueurs de national.

Entré à dix minutes de la fin du match contre Caen vendredi dernier, André-Pierre Gignac s’est gravement blessé à l’adducteur gauche. Selon RMC, il s’agit précisément d’une « lésion de rupture de l’adducteur gauche. » qui devrait priver des terrains  l’attaquant Olympien pendant environ deux mois.

« C’est problématique, car il a eu très mal, il faudra voir après les examens. C’est toujours au même endroit : pubis, adducteurs… », déclarait Didier Deschamps au terme de la rencontre entre l’OM et Caen. Ses inquiétudes se sont donc révélées fondées.

Cette nouvelle est un véritable coup dure. Pour le joueur, bien entendu, car depuis son arrivée à l’OM, DD Gignac n’aura pas été épargné par les blessures, mais aussi pour le club qui a investi énormément d’argent sur un joueur qui n’aura jamais réussi à être au niveau auquel les dirigeants marseillais l’attendaient.

L’avententure de Gignac à l’OM est un échec total. Une erreur de casting catastrophique qui plombe, encore actuellement, le club financièrement.

Suite à l’altercation du joueur avec Didier Deschamps, il paraissait évident que Gignac allait quitter Marseille lors du prochain mercato. La gravité de cette nouvelle blessure, si elle se confirme, compromettrait tout transfert du joueur vers un autre club cet hivers.

Les dirigeants Marseillais ne pourront donc pas compter sur les économies qu’ils auraient souhaité faire en prêtant, ou en vendant le joueur, pour recruter un attaquant de renom. Si Gignac reste, il sera très difficile financièrement de recruter un attaquant d’envergure, vu les dépenses que cela implique.

Vincent Labrune a été auditionné par la DNCG cette semaine sur les comptes de l’Olympique de Marseille. Le club accusait un déficit de 15 millions sur l’exercice écoulé. Le transfert de Gignac environ 18 Millions d’Euros étalé sur trois ans, pèse encore lourdement dans les compte phocéens.

Dans ces conditions, la qualification pour les huitièmes de finale de la ligue des champions, même si elle n’a pas été budgété, d’après le président de l’OM, parait encore plus aujourd’hui, qu’hier, vitale pour le club.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0