Mis à jour le . Publié le | Par

OM – Rennes (3-1): Une vraie force collective

Gignac_OM_Rennes5612_23_03 ©IconSport


L’OM s’impose avec autorité (3-1) face à Rennes dans un match largement dominé par les marseillais. Marseille reprend donc la tête du championnat de France avec quatre victoires en quatre matches grâce à des  buts de Morel (35′), Gignac (84 ») et Danzé (94′).

 

Le premier quart  d’heure est d’une intensité largement supérieure aux précédents matches de l’OM. Les deux équipes pressent très haut à la récupération du ballon. Fidèles aux principes d’Elie Baup, les Marseillais harcèlent leurs adversaires à la perte du ballon et tentent ensuite de combiner avec Valbuena et Amalfitano aux commandes du jeu offensif olympien.

 

Vabuena rate de peu l’ouverture du score suite à une belle combinaison avec André Ayew coté gauche.  Présent au départ de l’action, le petit meneur de jeu est également à la conclusion en reprenant  de demi-volée le centre du ghanéen, mais Costil réalise une parade incroyable (15′) et sauve son équipe.

 

La détermination et l’implication de cet OM-là, contraste avec la léthargie  et le manque de cohésion de ces mêmes joueurs la saison dernière. Si techniquement il n’y a pas de révolution dans le jeu, il se dégage aujourd’hui une véritable force collective avec des joueurs moins individualistes et bien plus concernés.

 

 

L’OM va donc logiquement ouvrir le score, suite à un dédoublement et un centre de Gignac côté droit. Valbuena dévie la balle au second poteau pour Morel qui arrive lancé pour fusiller le portier Rennais. (35′, 1-0).  L’OM mène au score après avoir largement dominé cette première mi-temps. Supérieurs dans l’envie et l’agressivité, les olympiens n’ont pas concédé la moindre occasion.

 

 

La seconde période débute par un opportunité ratée d’Amalfitano, qui après s’être joué de la défense par une série de crochets, écrase trop sa frappe. (47′) Puis ce sera au tour d’André Ayew de tenter sa chance d’un tir que détourne  Costil (50′)

Mais l’OM  va se faire surprendre sur la première véritable occasion de Rennes, revenu  de vestiaire avec bien plus de détermination.  Sur un centre côté gauche, Féret, étrangement seul au second poteau, fusille Mandanda à bout portant. (1-1, 57′). Les olympiens vont accuser le coup durant une dizaine de minutes avant de reprendre leur marche vers l’avant.

 

 

Sur une mauvaise relance de la défense Rennaise, Gignac, à 25 mètre des cages, contrôle de la poitrine et enchaine une frappe extérieur du pied qui va le loger dans la lucarne opposée. Une Papinade de l’ancien Toulousain, homme de ce début de saison, qui fait exploser le vélodrome. (2-1, 84′)

Sur chaque contre les Olympiens peuvent aller au bout. Rémy rate deux balles de break coup sur coup, en piquant trop son ballon (87′) au dessus des buts, puis en manquant le cadre de la tête à trois mètres des cages (88′). Sur un centre fort au premier poteau de Jordan Ayew c’est Danzé qui inscrira un but contre son camp dans les dernières secondes du match. (3-1, 94′)

 

 

Avec quatre victoires en quatre matches de championnat l’OM réalise le début de saison parfait. Mais c’est avant tout  l’état d’esprit collectif, la solidarité et l’envie des joueurs de faire des efforts les uns pour les autres qui est a souligner en ce début de saison.

Commentaires FACEBOOK

Les coups de coeur video

 
Tags: immanquable
83157 - 20726
82872 - 20726
82541 - 20726
82349 - 20726
  FOOTBALLCLUBDEMARSEILLE TV
banner