Mercato OM: La première grande mesure des dirigeants

Joie de Chris GADI

L’OM va devoir se serrer la ceinture et revoir sérieusement son train de vie à la baisse. Si MLD comblera encore les pertes de la saison précédente et de celle à venir, les dirigeants Olympiens ont pour devoir de diminuer de 15 % la masse salariale, qui avait explosé sous l’ère Dassier.  Pour satisfaire cet objectif, la première grande mesure du club phocéen est de remplacer les joueurs en fin de contrat (Sabo, Traoré, Andrade et Brandao ) par des joueurs du centre de formation.  A l’exception de l’attaquant brésilien, cela ne devrait à priori pas trop poser de problème sportivement. Les jeunes pousses de l’OM auront donc la possibilité de se montrer et de progresser en disputant plus de match que les saisons précédentes.

 

Une vraie-fausse bonne idée ?

 

Ne pas recruter des joueurs expérimentés risque d’affaiblir l’équipe en cas de blessure prolongé des titulaires. D’autre part il n’y aura plus de concurrence à certains postes, donc pas d’émulation. Cela risque donc de ronronner sérieusement dans le vestiaire. Il faut également rappeler que ces jeunes  se sont péniblement maintenus  en CFA2 la saison dernière. Il ne s’agit donc pas d’une génération extraordinaire avec des Nasri ou des Flamini…

 

Pas sure donc que cette mesure soit du gout de Didier Deschamps qui aura à disputer des matches le Jeudi au fin fond de l’Europe et qui n’aura pas un effectif suffisamment armé pour faire tourner. Une vraie fausse bonne idée donc,  dans une saison ou l’OM dispute l’Europa League. A moins qu’ils ne décident de ne pas la jouer à fond, bien que l’Europe soit inscrite dans l’ADN du club


    VIDEOS