Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Amalfitano:  » Montrer ma grinta et les régaler au maximum »

Par

Morgan Amalfitano a disputé samedi soir son premier au stade Vélodrome sous le maillot de l’Olympique de Marseille. Dans le quotidien La Provence, l’ancien Lorientais revient su cette événement qu’il attendait depuis longtemps « C’est sur, le vélodrome, son contexte, c’est énorme. Mais c’est surtout génial d’être poussé par tous ces supporters qui ne lâchent jamais. Ca fait chaud au cœur. Ca m’encourage à être à fond pour leur montrer ma grinta et les régaler au maximum ». Le milieu offensif de l’OM ne veut pas non plus se mettre trop de pression dans un contexte bien différent de celui qu’il a connu à Lorient. « J’essaye de ne pas trop calculer tout ca et d’appréhender les choses comme elles viennent, sans me prendre la tête. C’est comme ca que l’on réunit les meilleures conditions pour réussir un match. Je sais qu’il y a beaucoup d’attente autour de l’équipe, mais je fais en sorte de travailler sérieusement sur le terrain et d’éprouver du plaisir pour rendre un bonne copie. Je pense que ca ira mieux encore au fur et a mesure ».

Amalfitano évoque ensuite son association avec Lucho Gonzalez : « j’ai bien aimé notre entente. Avec lui on peut jouer simple et redoubler les échanges. Tout ca permet de créer des espaces. Pour tout dire ca me fait penser un peu à ce que l’on pouvait réaliser au FC Lorient », explique t-il, avant de juger sa prestation pour son baptême au stade vélodrome. « Je suis content de ce que j’ai pu accomplir, même si j’aurai pu faire d’avantage à mon sens. Je veux montrer que je suis capable de réitérer ce type de performance et de monter en puissance. Je doits encore bosser pour trouver mes marques dans cette équipe ». Il se dit surtout déçu par le résultat du match, qu’il explique par un manque de réalisme offensif. « A 1-0, on aurait pu ajouter un ou deux but avant la pause. On n’a pas su le faire. C’est ca qui est dommage » explique t-il, et de juger les errements défensifs qui ont couté cher à l’OM : « c’est sûr, on ne va pas pouvoir marquer à chaque fois autre ou cinq buts. A nous d’être plus solide et solidaire. C’est tout le groupe qui doit travailler afin de prendre le moins de buts possible »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0