Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM (3) – DORTMUND (0): Braquage à la Marseillaise !

Par

OM-Dortmund-result

L’OM s’impose 3-0 face a Dortmund grâce à un doublé d’André Ayew et un but de Loic Rémy au terme d’un match d’une qualité médiocre malgré le score flateur. L’OM (6pt) réalise une très belle opération comptable et reste leader du groupe F devant Arsenal (4pt) vainqueur d’Olympiakos (2-1).
À défaut d’être bon dans le jeu, l’OM a su se montrer ultra réaliste face à une équipe du Borrussia très jeune et quelque peu naïve. En alignant Kaboré et Diarra Didier Deschamps annonçait la couleur. L’entraîneur basque choisissait densifier son milieu de terrain pour laisser le ballon à l’adversaire, avec deux lignes défensives regroupées, et contrer en s’appuyant sur la vitesse de Rémy, seul en pointe. Ce fut laborieux, très faible techniquement, mais monstrueux de réalisme. Une fois n’est pas coutume… L’OM a laissé le ballon aux Allemands, que l’on attendait bien plus percutant et créatif, durant toute la partie. Les deux « 6 » Marseillais ont fait le boulot au milieu, et, malgré quelques grosses erreurs, la défense Olympienne a tenu. Elle devra aussi et surtout remercier Mandanda, auteur de parades décisives à des moments clés du match, notamment en tout début de seconde mi-temps, alors que l’OM menait 1-0. l’OM aura marqué ses trois buts sur trois contre-attaques rapidement menées par le trio Rémy-Valbuena-Ayew. Le premier, sur une frappe croisée du jeune Ghanéen à l’entrée de la surface de réparation, bien décalé côté gauche par l’ancien Niçois (20’,1-0). Le second, à la suite d’un cafouillage de la défense allemande, profitant à Rémy qui se présente seul face au gardien et le fusille dans l’angle fermé (62’,2-0) d’une frappe surpuissante. Enfin, le troisième, sur un penalty suite à une faute sur Rémy et transformé par Ayew . C’est à peu prés tout ce que l’on pourra retenir du jeu offensif marseillais car le reste du temps, l’OM l’aura passé à défendre en restant très regroupé dans sa moitié de terrain. Une option tactique peut être frileuse, mais qui aura été payante. Et en cette période de vache maigre, Marseille ne fera pas la fine bouche… Il faut dire que le Borrussia, qui faisait office d’épouvantail, aura fortement déçu dans son animation offensive, même si pendant le premier quart d’heure de la seconde période il aurait pu (du) marquer, avec un peu plus de réussite. Le champion Allemand aura aussi commis beaucoup trop d’erreurs défensives, peut être par manque d’expérience sur la scène Européenne. Le football est parfois étrange, l’OM « écrase » 3-0 le champion d’Allemagne en réalisant un non-match. En refusant le jeu, Marseille décroche sa plus large victoire de la saison. Cela n’aura certainement pas échappé à Didier Deschamps qui pourrait bien s’orienter à l’avenir vers une organisation plus défensive pour relancer son équipe qui n’a de toute façon, ni les armes, ni la qualité suffisante pour proposer plus de jeu. Sans parler de match référence,, car l’OM n’a en rien résolu ses problèmes, cette victoire peut servir de déclic psycologique aux Olympiens. Seul l’avenir le dira.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0