PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

L’OM humlié par Quevilly

Mis à jour le - Publié le
Journaliste professionnel spécialiste de l'OM (olympique de Marseille), couvre l'actualité de l'OM et du mercato OM depuis plus de 12 ans. Présentateur de l'émission Débat Foot Marseille et réalisateur de films documentaires sur l'histoire de l'OM.

A chaque nouvelle défaite on pensait que l’OM avait touché le fond. Mais Marseille creuse encore, toujours plus profond sa tombe. Ce soir, les olympiens ont été humilié par Quevilly (3-2, ap), une équipe du milieu de tableau de national qui n’avait plus gagné un match depuis deux mois.

 

Mené dès l’entame de la rencontre, sur la première occasion des Nordistes (6′, 1-0) , l’OM avait pourtant égalisé à cinq minutes de la fin du temps règlementaire, après avoir été profondément pathétique jusque-là. Didier Deschamps avait choisit de titulariser une équipe bis, formée d’un trio de milieux récupérateurs Diarra-Cheyrou-Kaboré et d’un trident inoffensif Brandao-Gignac-Jordan Ayew. Mais le niveau de ces joueurs fut tellement faibles que l’OM ne se sera procuré la moindre occasion jusqu’à l’égalisation de Loïc Rémy, entré quelques minutes plus tôt (85′, 1-1). On pensait alors que les Marseillais avaient fait le plus dur et qu’ils s’imposeraient dans les prolongations. Mais c’est bien Quevilly qui va donner une leçon de football ( et d’humilité) aux hommes en blancs, qui continuent de se prendre pour ce qu’ils ne sont pas. Les jaunes reprennent alors l’avantage dans la seconde période des prolongations (111′, 2-1), presque logiquement tant Marseille ne parvient pas à aligner trois passes. Mais l’OM, grâce à ses deux seuls véritables joueurs de foot, André Ayew et Loic Rémy, arrache une égalisation inespérée dans la foulée (2-2, 112′). Les deux équipes vont donc devoir se départager aux tirs aux buts? Et bien non ! Dans les toutes dernières secondes, Quevilly crucifie l’OM sur un coup franc anodin sur lequel Bracigliano se troue complètement dans une sortie aérienne improvisée. Ridicule! Cette équipe de Marseille est pathétique et ne mérite même pas la pitié sur ce qu’elle aura montré durant 120 minutes. Aucune application, aucune envie, aucune détermination et une faiblesse technique affligeante. Ces joueurs se prennent pour des stars, car leurs dirigeants leur ont donné des salaires de stars. Mais ils n’en sont rien. Tout juste une bande d’imposteurs qui salissent un maillot cher à des milliers de supporters.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola