Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Montpellier-OM: Le Miracle Marseillais.

Par

L’OM s’impose au mental, au stade de la Mosson face Montpellier (2–1). Après avoir été mené au score, les olympiens ont su s’arracher et décrocher une victoire importantissime. Malgré une nouvelle prestation d’une nullité affligeante, Marseille fait donc une excellente opération au classement. En enchaînant une cinquième victoire consécutive à l’extérieur, ils reviennent à un point de Lille, qui semble s’essouffler depuis deux matchs. (Lille n’a pris qu’un point lors des deux dernières rencontres).

Titre-lacompo-OM-680

montpellier_om

Titre-match-OM-680

« Quand tout se joue, les gars ont la faculté à être prêts au moment-clé »
                  Steve MAndanda
Cette équipe de l’OM est décidemment surprenante, impalpable. Marseille n’aura tiré qu’une seule fois au but au cours des trente premières minutes de jeu et n’aura rien montré jusqu’au but de Gignac. Rien, pas le moindre mouvement collectif ou individuel. Sans percussion et avec autant de déchets techniques, il devient très compliqué de se créer des occasions de but.  Par contre, Marseille répond sans difficulté au défi physique que semblent vouloir instaurer les Montpelliérains. Bien en place et solide défensivement, ils sont rarement mis en difficulté.
Ce n’est pas une nouveauté, Marseille n’est pas bon dans le jeu, voir même médiocre par moments. Mais cette équipe est solide et possède un mental à toute épreuve. Le mental, c’est certainement ce qui impressionne le plus dans ce groupe, qui, dans la difficulté, ne lâche jamais. La semaine dernière déjà, menés face à Toulouse, les hommes de Didier Deschamps avaient réussi à égaliser en fin de match. Ce soir, alors que Giroud ouvre la marque à la soixante cinquième minute, Marseille ne gamberge pas et réagit sans attendre. À peine trois minutes plus tard, d’une ouverture majestueuse, Cheyrou lance Gignac en profondeur, qui égalise en reprenant le ballon de demi-volée (1-1, 68′). L’égalisation galvanise les olympiens. Sur un centre tire de Taiwo mal repoussé par le gardien montpelliérain, Rémy est retenu par Elkaoutari qui l’empêche de reprendre le ballon. L’arbitre désigne le point de penalty et Taiwo ne manque pas l’occasion de tuer le match (1-2, 81’). Au coup de siffler final, on se demande encore comment l’OM a pu remporter la victoire. Un Miracle… « A 25 min de la fin, tous les médias auraient dit que nous étions des « tocards », 25 minutes plus tard, on est dans la course » 
            Didier Deschamps

Une action et demie, deux buts. Cela s’appelle l’efficacité, l’expérience ou le réalisme, c’est comme vous voulez… C’est surtout l’empreinte de Didier Deschamps, qui, à défaut de mieux, se contentera de ça cette saison.

Les faits sont là. L’OM est l’équipe qui a pris le plus de points en championnat depuis la trêve. Lille ne semble pas assumer son statut de leader et commence à déjouer. Alors voilà, Si les Marseillais finissent champion et gagnent la coupe de la ligue, c’est qu’ils auront été meilleurs que leurs adversaires. Ou moins mauvais…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0