Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Bastia (2-1) : Gignac en patron

Par

L’OM a remporté une victoire décisive face à Bastia ce samedi au stade Vélodrome. Cette fois le score est de 2-1 avec un doublé d’André-Pierre Gignac. Si Mandanda a encaissé un but, l’attaque a donc réussi à en marquer deux, ce qui coté spectacle n’était pas désagréable.

 

Les marseillais sont rapidement rentrés dans le match avec un pressing haut. Gignac ouvre le score à la 12e minute d’un tir lobé du gauche. L’attaquant olympien avait dû étudier les habitudes du gardien corse. Car Landreau a tendance a rapidement se jeter au sol et s’est retrouvé dépourvu sur cette frappe. Il aurait pu doubler la mise quelques minutes plus tard suite à un dégagement raté du même Landreau, mais sa frappe était trop sur le gardien. Mendes trouve la barre sur corner, et Gignac encore lui a buté sur le gardien bastiais.

 

Un duo de feu Gignac / Valbuena

Mais après 30 minutes de jeu, les olympiens se sont essoufflés et ont reculés. Bastia est petit à petit sorti pour se créer de petites occasions souvent du côté droit de Thauvin. En contre, l’OM aurait pu faire le break par Gignac, mais sa frappe a heurté la barre transversale. A noter la merveille de passe de Mathieu Valbuena sur cette action, avec un exter’ du droit délicieusement déposé. L’OM a montré un visage séduisant pendant trente minutes, mais n’a pas fait le break et a trop reculé avant la pause.

 

Dès la reprise cette sensation d’une équipe plus amorphe se paye directement par une superbe frappe du talentueux Thauvin. Le futur lillois réussi un exploit individuel par un tir puissant de 28m (46e). L’OM a tout à refaire mais le rythme est moins présent et Bastia est plus à l’aise donc plus dangereux.

 

Baup fait rapidement rentrer Sougou

Mathieu VALBUENACette fois, Elie Baup réagi rapidement en faisant rentrer Sougou à la place d’Amalfitano (62e). L’ailier droit a fait un retour correct et au bout de 60 minutes de jeu commençait à souffrir physiquement. Cinq minutes plus tard, le sénégalais est très bien servi par Valbuena suite à un appel tranchant mais sa frappe est sorti par le défenseur Palmieri. Jordan Ayew toujours irrégulier, bute sur Landreau suite à un ballon perdu par Choplin (78e).

 

Le temps file et la mauvaise opération commence à s’imaginer. Mais sur une contre-attaque Valbuena renverse sur Gignac, qui fixe son défenseur, accélère dans la surface et place une frappe dans le petit filet (81e). 2-1, le Vélodrome exulte.

 

Malgré une petite frayeur sur coup franc de Rothen (85e), l’OM s’impose et consolide sa seconde place sur le podium. Souvent décrié, Gignac réalise un gros match et se montre décisif. L’attaquant marseillais était bien en jambe et son duo avec Valbuena a fait des étincelles. Le jeu proposé était bien plus séduisant qu’à l’habitude, sans être transcendant. Prochain match face à Toulouse au Vélodrome.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0