Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Baup et la frilosité dans le coaching

Par Mis à jour le - Publié le

L’OM a réussi à ramener un point de son déplacement à Lyon. Face à la composition défensive de Remi Garde, Elie Baup a réussi sa première mi-temps avec un gros pressing. Par contre avec l’entrée de Grenier, Lyon a repris le dessus au milieu de terrain et le coach marseillais a tardé à réagir. Elie Baup n’est pas un adepte du coaching en cours match,  il a tendance à réagir, parfois trop tard, plutôt que d’agir.

 

Modou Sougou a fait une belle première mi-temps pour sa première titularisation. Mais l’ailier droit a ensuite un peu disparu et le bloc défensif s’est retrouvé très bas. Baup a attendu le dernier quart d’heure pour faire rentrer Jordan Ayew. Un changement poste pour poste, et tardif ( 75′) comme souvent. En début de saison, Baup n’avait pas suffisamment de banc pour faire des changements mais mais depuis le mercato hivernal la donne a changé. Face à Lyon, plusieurs solutions existaient avec Kadir, Cheyrou, et Jordan Ayew, pour permettre à l’OM de refaire surface. Car pendant vingt bonne minutes le bloc phocéen s’était désorganisé et ne parvenait plus à ressorti le ballon face à Lyon qui enchainait les offensives. Cette fois l’OM n’a pas payé ce manque de réaction comme ce fut le cas contre Troyes.

 

Face à L’ESTAC, l’entrée en jeu de Sougou avait fait basculer le match dans le bon sens pour l’OM. Mais bien que plusieurs joueurs étaient fantomatiques (les frère ayez notamment) depuis le début du match, Baup avait avait attendu que l’OM prenne un but pour faire le changement qui aurait pu (du) intervenir vingt minutes plus tôt. L’entraineur du club phocéen aime garder la même organisation avec les mêmes joueurs sur le terrain le plus longtemps possible, attendant que le match soit plié dans un sens ou dans l’autre pour agir. Un coaching à la Guy Roux d’un autre temps, sans prise de risque et sans aucune influence sur le match. D’autant qu’aujourd’hui Baup dispose de plusieurs possibilités pour faire bouger son onze tactiquement. Une méthode qui sera jugée à la fin de la saison…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0