Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM-Bordeaux (2-1): une victoire capitale!

Par

 

C’est non sans souffrir que L’OM est parvenu à s’imposer face au girondins de Bordeaux 2 buts  à 1.

 

La prestation livrée par L’olympique de Marseille, loin d’être parfaite, permet néanmoins aux Olympiens de rester aux contact des équipes de tête, toutes victorieuses la veille. C’est donc une victoire capitale que sont allés chercher les Marseillais.

 

 

 

Une compo surprenante:OM_GdB-2

Avec le retour de Cissé, Didier Deschamps  choisit de repartir avec un 4 4 3 classique: Edou en sentinnellle devant la défense, Lucho et Ayew en relayeurs.
A la surprise générale, le coach positionne Gignac coté gauche, Brandao dans axe et laisse Rémy sur le banc.
On attendait avec impatience de revoir une charnière Diawarra-Mbia, mais ce dernier du déclarer forfait à la dernière minute pour une blessure aux ischio-jambiers. C’est donc Heinze qui fut aligné aux cotés de Souleyman;

Le Match:
En début de match, les Marseillais subissent face a une équipe de bordeaux positionné très haut et qui gagne beaucoup de duels. Cependant, Bordeaux ne se montre pas bien dangereux et L’OM reprend vite le dessus.
Les Olympiens vont pour une fois se montrer très réaliste. Ainsi, ils profitent deux grosses erreurs de la défense bordelaise, pour tromper deux fois Carrasso et ainsi mener 2 0 à la pause.
Tout d’abord, c’est Gignac qui, laissé libre de tout marquage au second poteau, reprend du plat du pied un centre de Taiwo. Le ballon passe entre les jambes de Carrasso et Gignac marque enfin son premier but au vélodrome. Une délivrance…
Puis, Juste avant la pause, Brandao bien servit par Valbuena (très bon hier soir), ajuste le gardien bordelais d’une frappe sèche.

Dès Lors, Le match aurait dû être plié. En seconde période, peu inquiété par une équipe girondine bien terne, l’OM manque la balle du 3 0: Sur un caviar de Lucho, Valbuena placé au point de penalty, rate complètement sa frappe.

Puis, sur une action anodine, Diawara commet une faute stupide sur Maazou en voulant dégager le ballon. L’arbitre siffle penalty et Modeste se charge de le transformer.
Bordeaux revient ainsi à 2-1 à 15 minutes de la fin et Marseille se met à douter.
A la 78e minute Brandao à l’occasion de tuer le match. Sur un ballon en profondeur délivré par Ayew, le Brésilien se présente seul devant Carrasso, mais dévisse complètement sa frappe.
Le dernier quart d’heure est pénible pour les Olympiens qui ne parviennent plus à garder le ballon et multiplient les erreurs techniques. Ils parviendront tout de même à conserver ce résultat et remporte donc ce macth capital pour la suite du championnat.

Ce qu’il faut retenir:

  • Marseille, sous haute pression avant le match, a su répondre présent.
  • Le contenue de la prestation est loin d’être suffisant, mais l’essentielle est assurée: L’OM reste bien placé dans la course au titre.
  • Le premier but de Gignac au velodrome.
  • Le Geste très déplacé de Gignac vers les supporters (faisant « chut » du doigt). Pour un attaquant qui marque 2 buts en 20 matchs, c’est honteux!
  • Brandao qui marque son 1er but en championnat… Et qui ratte encore l’immanquable au moment il doit tuer le match.
  • Rémy qui débute sur le banc, et qui a été transparent sur les 20 minutes qu’il a jouées; affaire à suivre..

« Seule la victoire finale est belle ». Mais le chemin est long et Marseille devra se montrer beacoup plus convaincant s’il veut conserver son titre, car devant personne de lâche des points en route.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0