Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM-OL (2-2): Quel beau gâchis

Par

Marseille gâche ce soir une belle occasion de monter sur le podium, en concédant un match nul face à Lyon (2-2), après avoir mené au score par deux buts d’écarts.

Les marseillais avaient pourtant réalisé le plus difficile en ouvrant le score, tôt dans la rencontre, par l’intermédiaire de Benoit Cheyrou, profitant d’un cafouillage de la défense Lyonnaise (16′, 1-0). Brandao réussissait ensuite le break à l’heure de jeu (34′, 2-0), d’une reprise volet, plat du pied, sur un caviar d’Amalfitano, de loin le meilleur phocéen sur terrain. 

Une entame de match quasi parfaite qui aurait du permettre aux hommes de Didier Deschamps de plier le match. Mais par manque de concentration, l’OM se fera surprendre deux minutes plus tard sur un corner dévié par Briand pour Gomis, qui fusille Mandanda à bout portant (36′,2-1). On sait à quel point les cinq minutes qui suivent un buts sont importantes, et Marseille, trop fébrile défensive ce soir, n’aura pas su gérer cette période décisive. Le coup de massue arrivera à quelques secondes de la mi-temps. Sur un débordement anodin de Cissoko, dont le centre est dévié une première fois pas Azpi, Diawarra inscrit un but contre son camps en ratant complètement son dégagement (45′, 2-2).

Un scenario catastrophe pour l’OM qui va ensuite complètement disparaitre dans le jeu en seconde période. Didier Deschamps n’a pas les armes offensives pour  développer du jeu, et Marseille ne parvient plus à se montrer dangereux. En l’absence de Valbuena (suspendu) et des frères Ayew, l’OM s’en remet qu’à son seul et unique technicien, Amalfitano. Avec Kaboré, Diarra, et Brandao dans une même équipe cela devient compliqué de jouer au football…

En appuyant en peu plus ses actions, Lyon aurait même pu l’emporter. Et, sans un arrêt décisif de Mandanda dans les arrêts de jeu, l’OM aurait pu connaitre sa première défaite en championnat depuis le 11 Novembre 2011.

Difficile de dire, donc, si Marseille perd deux points, ou s’il en gagne, un. Ce qui est certain, c’est que l’écart avec les deux premières places du classement se creuse un peu plus. L’OM compte désormais sept points de retard sur Montpellier et onze sur le PSG. La série d’invincibilité des marseillais se poursuit, mais ils traineront jusqu’au terme de la saison leur début de saison catastrophique, comme un boulet.

Le Onze de départ de l’OM Fiche du Match

logo-om
2  2
Cheyrou (16′)
Brandao (34′)
Diawara csc (45′)
Gomis (36′)
Homme du Match 
Amalfitano-portrait
7/10

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0