Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM vs Evian (2-0): Marseille se donne un peu d’air

Par
OM.Evian-result

L’OM tient enfin sa première victoire de la saison (2-0), en championnat, obtenu face à une très faible équipe d’Evian TG au stade Vélodrome. Loic Rémy réalise un doublé sur deux nouvelles passes décisives de Mathieu Valbuena sur coups de pieds arrêtés.

 

Marseille aura été laborieux dans le jeu, notamment en second période face à une équipe réduite à dix après l’expulsion de Rippert (44’), mais assure l’essentiel dans la période actuelle. Didier Deschamps avait choisi de laisser Alou Diarra sur le banc et de jouer avec un duo de récupérateurs Kaboré-Lucho, Cheyrou étant blessé. Face aux « petites équipes », souvent très regroupées en défense, cette option s’avère bien plus logique que celle avec trois milieux. L’Argentin a été très présent dans l’entrejeu aussi bien dans la récupération que dans la première relance. Mais forcément, dans une position plus reculée, il ne peut être présent dans la finition. Morgan Amalfitano, en meneur de jeu, n’aura pas été à la hauteur de ce qu’on est en droit d’attendre d’un numéro dix à l’OM. L’ancien Lorientais est vraiment à la peine depuis son arrivée à l’OM. Trop brouillon, il fait rarement les bons choix. Il y a beaucoup trop de déchets dans son jeu et ses passes manquent de précisions.

Les Marseillais auront eu la maîtrise du jeu et monopolisé le ballon pendant quatre-vingt-dix minutes, sans jamais être inquiété par une équipe d’Evian venu sans réelle ambition se laisser taper par l’OM. Mais les phocéens ont souvent eu du mal à se montrer dangereux sur des actions construites, par manque de percussion, de punch, de variété et de créativité. Il aura fallu deux coups de pieds arrêtés, tirer à la perfection par « petit vélo », pour que Marseille trouve le chemin des filets. Mais les problèmes offensifs sont loin d’être réglé. Il faut dire que Didier Deschamps ne possède pas non plus beaucoup de solutions dans ce secteur de. Rémy est le seul véritable attaquant disponible, en attendant le retour de Gignac et Brandao n’a finalement jamais été remplacé numériquement. L’attaque Olympienne manque de poids, de puissance pour bousculer les défenses.

Avec cette victoire, Marseille va pouvoir souffler un temps soit peu, et travailler plus sereinement. Mais il va maintenant falloir enchaîner. Le calendrier s’y prête puisque l’OM se rendra samedi à Valencienne puis recevra Brest. De quoi reprendre confiance et remonter la pente.

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0