Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Nimes 2 – 2 OM: Quelle tristesse d’en arriver là…

Par Mis à jour le - Publié le

Pour son troisième match de préparation, l’OM accroche un match nul (2-2) presque inespéré face à une équipe de Nîmes qui a maitrisé les débats de bout en bout.

 

Pour éviter des blessures, Elie Baup avait choisi de préserver les internationaux, qui n’ont qu’une semaine d’entrainement dans les jambes. L’entraineur Olympien a donc aligné cinq jeunes issus de la réserve dans son onze de départ. Comme l’OM n’a pas les moyens de recruter, on fait avec les moyens du bord. La direction Olympienne a donc décrété unilatéralement que son centre de formation était de grande qualité.  Pourtant,  tout atteste le contraire. A savoir:  une 16e place au classement des centres de formation établie par la DTN, une dixième place de l’équipe réserve en CFA 2, et un nombre quasi inexistant d’internationaux dans les équipes de jeunes. 

 

Si la com’ des dirigeants du club phocéen peut faire illusion, le terrain, lui, ne trompe pas. Et ces jeunes soit-disant talentueux, que Deschamps n’avait pas su exploiter en son temps, se révèlent au fil de matches amicaux, tout simplement pas au niveau. Ils ne l’étaient pas en CFA 2, comment ose-t-on faire croire qu’ils puissent l’être en Ligue 1… S’il l’on ajoute à ça un Cheyrou en fin cycle, un Amalfitano fantomatique,  un André Ayew méconnaissable,  et un Bracigliano égal à lui-même, on obtient un OM pathétique dans tous les secteurs de jeu qui réussi à se faire bouger par une toute petite équipe de Nimes. Certes, le retour des internationaux changera profondément le visage de cette équipe. Mais, quelle tristesse de voir l’OM tomber si bas.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    3