Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Bordeaux (2-2): Marseille limite la casse

Par Publié le - Mis à jour le
Pour son dernier match de l’année, l’OM devait impérativement s’imposer pour face aux girondins de Bordeaux pour se rapprocher du podium et profiter d’un éventuel faux pas de Lille à Paris. Menés 2 – 0,  les olympiens ont finalement limité la casse en arrachant un match nul (2-2) au terme d’un match où Marseille aura gâché de nombreuses occasions et commis des erreurs défensives grotesques.  Avec une telle défense, il sera impossible pour l’OM d’espérer quoi que ce soit cette saison. Le podium? Il est perdu depuis déjà très longtemps.
 
 
 
 
Les marseillais sont pourtant plutôt bien rentrés dans cette rencontre, se montrant agressifs dans les duels et avec de bonnes intentions dans le jeu. L’OM joue haut, presse son adversaire et se crée des occasions très nettes.  C’est d’abord André-Pierre Gignac qui bute sur Carrasso suite à une très belle combinaison avec Thauvin dans la surface (4′).
L’ancien Bastiais rate ensuite deux grosses opportunités d’ouvrir le score (12′, 16′). Avec plus de précision et de réalisme l’OM aurait du marquer. Les olympiens ont laissé passer leurs chance, Bordeaux va saisir la sienne. C’est donc sur un corner que Jussiê (32′) va donner une leçon de réalisme aux olympiens en marquant de la tête sur la première demie-occasion des girondins, bien aidé par une défense olympienne incroyablement laxiste.

 

Après la pause, Bordeaux choisi gérer son avance en se recroquevillant en défense. Marseille bute sur une défense regroupée et tente de  manière trop désorganisée de revenir au score.  Les olympiens manquent de simplicité et commettent trop d’imprécisions dans leurs transmissions.  Sur une grossière erreur d’Abdallah, Bordeaux réalise le break (66′, 2-0). Marseille est K.O. 

 

Alors que l’OM est au fond du gouffre, les marseillais vont incroyablement revenir en inscrivant deux buts en moins d’une minute grâce à Romao (72′ 1-2) puis Gignac (73′, 2-2). Un retournement de situation complétement inattendu tant les marseillais semblaient perdus. Les olympiens auraient même pu l’emporter mais Carrasso, en grande forme contre son ancien club, va détourner une tête smashé de Diawara en toute fin de match.

 

C’est donc encore deux nouveaux points perdus par l’OM. José Anigo louait en fin de match l’état d’esprits de ses joueurs.  C’est un fait, mais c’est le minimum qu’on est en droit d’attendre d’une équipe de foot professionnelle.

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0