PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Harit donne des indications sur son rôle avec Gattuso

Publié le - Mis à jour le

Après une grosse blessure avant la Coupe du Monde au Qatar, Amine Harit s’installe en titulaire indiscutable avec l’OM. Il explique à RMC son rôle précis dans ce nouveau système. 

 

Gennaro Gattuso a mis du temps à trouver la bonne formule pour l’Olympique de Marseille. Après sa blessure, Amine Harit est monté en puissance et a montré l’étendu de son talent durant quelques matchs. Dans ce 3-5-2 mis en place par le coach italien, le Marocain a un poste hybride qu’il détaille dans un entretien accordé à RMC Sport ce mardi.

 

« Avec l’OM en ce moment, je ne suis pas un dix malgré ce que les gens peuvent penser, je suis plutôt relayeur, un huit qui part de plus bas. Moi, ce que je préfère, (c’est) pouvoir venir rechercher les ballons un peu plus bas, casser des lignes par le dribble ou par la passe. Après, je sais qu’il peut avoir besoin de moi sur le côté ou à l’intérieur, le coach en sélection (Walid Regragui, ndlr). », explique celui qui va disputer la CAN avec le Maroc dans quelques jours.

 

Dans son secteur de jeu, il sera en concurrence avec Ismael Saibari, Amine Harit voire Azzedine Ounahi

 

Pour Nabil Djellit, Amine Harit et Azzedine Ounahi, les deux Marseillais, doivent se méfier d’un joueur au poste de milieu offensif. En effet, Bilal El Khannouss qui évolue à Genk impressionne et fait partie des jeunes à suivre pour cette version 2024 de la CAN.

 

« Après un Mondial qatarien vécu quasi exclusivement du banc (56 minutes face à la Croatie, match pour la 3e place), Bilal El Khannouss en a fini avec son stage d’observation. À 19 ans, le néo-international marocain est considéré comme un des meilleurs jeunes à potentiel en Europe. Titulaire indiscutable avec le RC Genk, le meneur de jeu a joué chez les jeunes belges entre 2019 et 2021. En novembre 2022, il a finalement choisi de représenter le Maroc. Considéré un peu comme le chouchou de Regragui, il a remporté la CAN U23 avec son pays. Il peut être le facteur X du Maroc lors de cette CAN. Dans son secteur de jeu, il sera en concurrence avec Ismael Saibari, Amine Harit voire Azzedine Ounahi. Mais celui qui a été notamment décisif en amical contre le Brésil (2-1), le 25 mars, peut évoluer à plusieurs postes (milieu offensif ou ailier). »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola