Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM / Limassol (5-1): Le quart d’heure marseillais

Par Mis à jour le - Publié le

 L’olympique de Marseille s’impose largement (5-1) face à Limassol. Une large victoire obtenue dans un dernier quart-heure de folie alors que Limassol avait largement dominé la première période.

 

Comme annoncé, Elie Baup a donc choisi d’aligner une équipe expérimentale avec seulement quatre de ses titulaires habituels. L’entraineur phocéen a par ailleurs étrangement opté pour un schéma ultra-défensif avec trois milieux récupérateurs (Barton, Kaboré et Abdullah). Ce système n’a pas empêché l’OM de subir durant toute la première période le pressing et l’agressivité des Chypriotes dans l’entre jeu. Collectivement et techniquement l’OM réalise sa pire première mi-temps de la saison ; un désastre total. Incapables de construire le moindre semblant d’action, les olympiens ne parviennent même pas à conserver le ballon face à une équipe de Limassol conquérante et tout simplement meilleure. C’est donc logiquement que les chypriotes ouvrent la marque suite à un corner très mal défendu par les marseillais, (0-1, 21’).

 

C’est au contraire miraculeusement que Marseille va égaliser juste avant la pause sur un coup de tête de Fanni (1-1, 42’). Et sans un sauvetage de Mandanda dans les arrêts de jeu, Limassol aurait pu reprendre l’avantage.

En cours de seconde période, les rentrées de Valbuena et Gignac à la place d’Abdullah (blessé) et Raspentino (« fantômino ») vont rééquilibrer et changer le visage de la formation olympienne. La baisse de régime des chypriotes y contribuera aussi fortement. Car après une heure de pressing intensif, Limassol a  complètement explosé physiquement. Valbuena va alors offrir à Mendes son premier sur un corner (2-1, 60’). Puis dans le dernier quart d’heure, Marseille va achever son adversaire à bout de souffle. Un doublé de Rémy ( 76’, 90’) et une reprise de volée splendide de Gignac, suite à un une-deux génial avec l’ancien niçois (92’), clôtureront la rencontre.

 

Après soixante minutes médiocres, avec une équipe complètement remaniée, l’OM a très bien fini la rencontre. Le duo Rémy Gignac a montré également de belles choses et peut donner des idées à Baup pour le futur. Les attaquants Marseillais ont fait le plein de confiance avant le classico de dimanche.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0