Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Arrêtons de recruter en ligue 1 !

Par

L’OM et L’OL dépensent chaque année des sommes astronomiques pour s’offrir des joueurs de ligue 1. Ainsi, Gignac (18M€), Remy (15M€), Bastos (18M€), Gourcuff (22M€) ou Gomis (15M€) à priori de bon joueurs de notre championnat, ont été largement surpayé. À l’heure des bilans, on s’aperçoit que ces joueurs n’ont absolument rien démontré sous leurs nouvelles couleurs. Marseille et Lyon devraient peut être s’inspirer du FC Porto, emblème d’une politique de recrutement savamment gérés.  Avec un budget pourtant inférieur, le club lusitanien déniche chaque saison de nouveaux talents issus de sa filière sud américaine.

Les raisons d’un recrutement franco-français
Il paraît qu’investir sur des joueurs de ligue 1 est moins risqué sur le plan sportif et financier. Les salaires sont moins élevés et les joueurs ne connaissent pas de temps d’adaptation. Peut-on réellement parler d’économie quand on offre 320000M€/mois à Gignac et 400000M€/mois à Gourcuff ? Que dire de leur adaptation dans leur club respectif?
L’autre argument consiste à dire que cela permet de garder dans notre championnat nos meilleurs joueurs, et donc de ne pas l’affaiblir. Le fameux exode de nos jeunes talents. Mais si Gignac et Rémy avaient signé en Angleterre, quel championnat aurait été affaibli? La ligue 1 ou la Premiere league? La question a le mérite d’être posé?
Les prix demandés n’ont aucun sens.
L’année dernière Didier Deschamps déplorée que « Les transferts franco-français devenaient pratiquement impossibles ». Dès que les deux Olympiques approchent Toulouse ou Lorient, les prix s’emballent. Curieusement, lorsque des clubs étrangers entament des discussions pour les mêmes joueurs, le montant des transferts baisse considérablement. L’exemple le plus frappant reste le cas d’Adil Rami. Lille ne réclamait pas moins de 12 M€ à l’OM, alors que le joueur n’était pas encore international. Deux ans plus tard, après qu’il soit devenu titulaire en équipe de France, ils l’ont finalement cédé 6M€ au FC Valence. Mais de qui se moque-t-on? Si ces club-là ne jouent pas le jeu, pourquoi s’obstiner?
Comment peut-on fixer le prix d’un joueur comme d’un Loïc Rémy à 15 M€ ? Rémy, c’est 12 buts avec Nice et zéro match de ligue des champions… Investir gros sur des joueurs de classe internationale qui font rêver les foules et gagnent des matchs à eux tout seul, cela se comprend. Le talent a un prix. Mais dépenser des sommes folles (en transfert et en salaire) pour des joueurs moyens sans la moindre expérience du haut niveau, est complètement absurde.

gourcuff_22bastos_18gignac_18gomis_15remy_15
Les cellules de recrutement ne font pas leur boulot.
Si les cellules de recrutement  faisaient correctement leur travail de prospection à l’étranger, Marseille et Lyon seraient certainement capables de dénicher des talents à l’étranger. Ce travail de terrain nécessite que le club soit présent toute l’année en Amérique du Sud et ailleurs, pour y développer des réseaux forts.
Pastore, Hulk et Chicharito ont été proposés à des clubs français. Tous recalés… Probablement trop technique et pas assez physique pour évoluer dans notre Ligue 1. La technique, en France, on n’aime pas trop ça… Les tabloïds anglais n’ont pas raté l’occasion de se moquer du recrutement de Marseille, comparant le montants des transferts de Gignac et Chicharito, après que ce dernier ai crucifié l’OM en huitième de finale de Ligue des champions… que cela nous serve de leçon.

chicharito_10pastore_6falcao_6

comparatif_joueurs
On ne peut évidemment pas parler uniquement du prix du transfert sans prendre en compte le standing des clubs et le montant des salaires. Il est évident qu’un joueur comme Ozil ne serait pas venu en France et que son salaire est un obstacle insurmontable pour un club français.Par contre des joueurs comme Pastore, Falcao ou Chicharito étaient accessible à un prix correct. Le pari qu’implique la venue d’un joueur sud-américain est rarement tenté en France. Le championnat portugais misent sur des jeunes qui après être passé par Porto ou Benfica sont revendus à prix d’or en Europe (Lucho, Lisandro, David Luiz, Di Maria…).


Finalement, l’une des raisons qui devrait pousser les clubs Francais à stopper leur recrutement franco-français, c’est simplement que l’on n’y trouve plus de joueurs talentueux pouvant apporter une réelle plus value sportive. Tout juste y trouvera t-on de bons petits joueurs de complément pour faire le nombre à l’entraînement…
Alors messieurs les recruteurs, s’il vous plait, faites votre métier. Prenez un billet tour du monde et trouvez nous les futurs Suarez, Hulk, Chicharito, Junino, Falcao…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0