Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : J-7 avant l’accident industriel ?

Par

En ce début d’année 2012, l’Olympique de Marseille  va se remettre doucement dans le rythme de la compétition avec deux matches de coupe, contre le Red star (coupe de france) et Caen (coupe de la ligue). Mais les choses vont ensuite sérieusement se corser pour les marseillais qui reprendront le chemin du championnat de France avec trois matches décisifs contre des concurrents directs aux trois premières places (Lille, Rennes et Lyon).

Pour aborder ce triptyque de matches, d’une importance capitale pour le suite du championnat, Didier Deschamps sera amputé de quatre joueurs partis disputer la CAN ( Jordan et André Ayew, Kaboré et Diawara) et d’André Pierre Gignac de retour de blessure et en instance de départ. L’entraineur de l’OM a donc de quoi être inquiet. Il ne cesse de répéter depuis des semaines que « recruter au mercato, est vital » pour le club, et de préférence avant de recevoir Lille dans une semaine.  En effet, il ne disposera à partir de demain que d’un seul attaquant (Loic Rémy) alors que Marseille jouera peut être toute sa saison sur ces trois rencontres. Deschamps doit faire des incantations chaque soir avant de se coucher pour que Rémy ne blesse pas…

L’échec Borriello, erreur stratégique?Le Président de l’OM Vincent Labrune a bien conscience de la situation, mais l’enveloppe financière allouée pour ce mercato hivernal est proche du néant. Sans argent, il sera impossible de faire venir un joueur de qualité. Tout juste un second couteaux remplaçant dans un club de seconde zone…Car Marseille doit en plus se séparer d’un gros salaire avant de recruter. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle L’OM, à trop tergiverser, s’est fait doubler par la Juventus sur le dossier Borriello, que Deschamps voulait à tous prix.

Mais la stratégie des dirigeants phocéens est-elle la bonne? Il n’est apparemment pas question de demander à l’actionnaire principal une rallonge pour ce mercato. Et c’est tout à fait louable. Vincent Labrune a par ailleurs expliqué que MLD devra injecter de nouveau 15 millions d’Euros en fin de saison car le club continue a perdre de l’argent suite à la mauvaise gestion des trois dernières saison. Mais combien devra t-elle mettre, si l’OM ne se qualifiait pas pour la prochaine Ligue des Champions? Un tel scénario serait catastrophique financièrement pour le club. Sportivement, cela entrainerait le départ de nombreux cadres de l’effectif.

Certes, investir dans ce marché hivernal ne garantirait pas de finir dans les trois premiers, mais rester avec l’effectif actuel serait pas contre suicidaire. Ne pas avoir investi dans un joueur comme Borriello (pour six mois) dont le salaire n’est pas supérieur à celui d’un Gignac, se paiera peut être au prix fort en Juin. L’international Italien était un des rares joueurs sur le marché pouvant apporter un vraie plus valu à l’équipe. Aujourd’hui, dans un mercato où même le PSG, avec des fonds illimités, peine à recruter on ne voit pas comment Marseille, sans argent peut réussir à engager un joueur de qualité. Mission Impossible, le compte à rebours est lancé: J-7… –B.C.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0