Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Saccomano « Indécent de rapatrier Brandao »

Par

Alors que la majorité des médias qui suivent l’OM n’osent dire à quel point le retour de Brandao est scandaleux, compte tenu de l’affaire judiciaire dans laquelle il se trouve embourbé , Eugène Saccomano, lui, n’a pas mâché ses mots, dans la lignée de notre billet sur le même thème :http://www.omlesite.fr/actualites/mercato/mercato-om-le-retour-de-brandao-cest-honteux.htmlBrandao?, C’est honteux!

« Je sais bien que l’OM ne roule plus sur l’or et que les départs des Africains l’obligent à réagir sur le mercato d’hiver. Mais qui a pu imaginer dans le club marseillais le rappel de celui que je surnommais « La Tortue Géante » ? Il pèse, il pèse sur les défenses répètent ad vitam eternam certains de mes confrères, il pèse oui.. près de 90 kilos …

Et puis – et ce n’est pas le moins important – il reste sous la surveillance d’un juge d’instruction pour une affaire de viol présumé. Mis en examen il y a neuf mois, il risque chaque matin de se retrouver capitaine de l’équipe des Baumettes. C’est indécent de la part de l’OM de rapatrier ce garçon, inutile dans le jeu et poursuivi par la justice.  » a déclaré Saccomano sur son blog.

Des médias confortablement installés qui ne font pas leur métier. Alors faut-il attendre la retraite pour avoir une parole libre chez nos amis de la presse Marseillaise. La proximité des journalistes des grands médias de la presse écrite ( Tel un Laurent Blanchard de la Provence, un Raphael Raymond ou une Mélisandre Gomez  de l’Équipe, pour ne pas les citer) avec les dirigeants, l’entraineur, ou le directeur Sportif de l’OM, les empêche peut-être de faire leur métier. Alors, il nous vendent la soupe de communication du club: le retour du magnifique et souriant Brandao,  « apprécié par l’ensemble du groupe » selon Didier Deschamps dans la Provence. « On est tous très très content de son retour parce que c’est un bon mec » explique Mbia. Propos retenus par l’Équipe dans un papier nous expliquant que, « dans le vestiaire sa cote est intacte », que « ses coéquipiers l’on chaleureusement accueillis » et que « jusqu’à preuve du contraire, la présomption d’innocence, ça existe ». Une très belle histoire en somme, presque aussi belle que le retour de Thierry Henry du coté d’Arsenal…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0