Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Rémy: « El-Kaoutary m’a insulté »

Par

Dans le quotidien sportif l’Équipe, Loic Rémy revient sur son altercation avec Elkaoutari qui le privera de finale ce week end contre Montpellier. « D’abord, il y a pénalty, après sa faute sur moi. Jusque là, j’avais pris pas mal de coup, mais quand on est attaquant, à la limite c’est normal. Je ne m’étais pas plaint. Quand le pénalty est sifflé, on le voit sur les images, il va contester auprès de l’arbitre qui ne veut rien savoir. Alors, il vient vers moi et commence à m’insulter…Ca chauffe. On arrive tête contre tête, il me touche l’oreille et mon coup part (…) Ma famille est dans les tribunes. Je ne suis pas quelqu’un de violent. Il a employé des termes qui ont peut-être dû dépasser sa pensée, mais qui m’ont touché. (…) Mais s’il n’y avait eu que des insultes… C’est quand j’ai vu qu’il tentait quelque chose que mon coup est parti. C’est bête de ma part. J’aurais dû garder mon sang froid. Il y avait penalty pour nous. Quand je le frappe, on le voit aussi sur les images, il regarde ce qu’il se passe et se laisse tomber. Quand le coup part, je sais tout de suite que c’est idiot, que ça va prendre des proportions énormes, que je vais prendre un rouge, être privé de finale. Mais dans ces cas-là, on est dans l’instinct, on ne pense à rien d’autre ».

L’attaquant Marseillais regrette sa mauvaise réaction. « Plus la finale va se rapprocher et plus je vais me mordre les doigts. Je suis là, un peu en tant que spectateur. Je serai dans les tribunes samedi. Forcément, c’est une grande déception, même si je ne peux en vouloir qu’à moi-même. Si j’y avais pensé sur le coup… J’aurais dû mieux me maîtriser. Des altercations, ça arrive. Je sais qu’il faut se contrôler. Je vais me rendre à la commission de discipline et retourner vivre la préparation de la finale. Je serai avec le groupe au vert. C’est un moment important pour l’équipe. Je veux être là. Même si c’est une grosse déception ».

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0