PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Bielsa va-t-il remettre en cause le niveau des entraîneurs français ?

Mis à jour le - Publié le
Journaliste professionnel suiveur de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Couvre l'actualité de l'OM et du mercato OM pour le média marseillais Football Club de Marseille.

Cela faisait longtemps que l’OM n’avait pas opté pour un coach étranger. Contraint à réussir cette saison, Vincent Labrune a fait le bon choix de sa présidence en misant sur Marcelo Bielsa. Ces dernières années, Carlo Ancelotti ou Claudio Ranieri ont amené un souffle nouveau en L1 avec une certaine réussite, Marcelo Bielsa, dans un autre style, maintient cet état de fait. Au lieu de se félicité de cet apport, beaucoup d’acteurs du football français voient ces réussites comme une menace pour les entraîneurs français, mais ne faut-il pas remettre en cause le niveau général ?

 

 

Rouyer félicite le travail de l’Argentin, mais en même temps redoute de blesser les entraîneurs français

 

 

Daniel RIOLOC’est le cheval de bataille de Daniel Riolo. Sur son Blog, le journaliste a relancé ce débat : « On ne sait pas comment se terminera l’histoire Bielsa à l’OM, mais en attendant, sa présence chez nous permet d’ouvrir des débats. On a en effet rarement autant parlé de nos entraîneurs. De notre « french touch ». Ces débats pourront-ils faire vaciller notre pyramide de certitudes ? Ils sont bons ou pas nos coaches ? On n’a jamais autant posé la question… L’autre soir sur C+, dans la maison du corporatisme, un représentant de la famille du foot français, choyer par le diffuseur historique, Olivier Rouyer, a lâché une phrase curieuse : « ça m’embête de dire ça pour les entraîneurs français, mais Bielsa a changé l’OM ». Il félicite le travail de l’Argentin, mais en même temps redoute de blesser les entraîneurs français en disant cela. Avouez que c’est curieux comme propos non ? » Une nouvelle génération de jeunes coachs français comme Gourvennec ou encore Sagnol ont poussé dehors les coachs historiques comme Antonetti, Baup ou encore Fernandez, qui n’ont plus de clubs. Preuve que doucement, les mentalités changent…

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola