Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: « On essaye de battre ce fameux record »

Par Mis à jour le - Publié le

En conférence de presse, Elie Baup est revenu sur la victoire de l’OM (1-0) face à Brest au vélodrome qui permet à l’Olympique de Marseille de reprendre sa place de second au classement à cinq journées de la fin.

 

 

Vous vous êtes régalé?

 

E.B: On essaye de battre ce fameux record du nombre de victoires (1-0) sur une saison. Je pense qu’il y avait la possibilité de mettre ce deuxième but même si Brest était vraiment bien organisé. Il nous a encore manqué dans les trente derniers mètres la passe, l’accélération ou l’appel décisif. Mais on a un peu de mal à convertir nos occasions.

 

 

Ce deuxième but vous n’arrivez toujours pas à le mettre

Tout le monde souhaite un score fleuve, nous les premiers, franchement on essaye toujours de marquer et d’aller de l’avant mais il y a l’adversaire et aussi nos propres difficultés. Quand tout une saison est comme ça, ce sera difficile de l’inverser.

 

 

Néanmoins l’essentiel est assuré?

Bien, enfin du positif…(rire) Sur le sprint final, on y est. Hier, Lyon a battu Montpellier dans les arrêts de jeu. On ne peut pas faire la fine bouche. Le plus important était de gagner et on l’a fait. Maintenant il faut se projeter sur le prochain match et garder notre solidité et notre sérénité dans les temps faibles.

 

 

Il y a d’autres éléments positifs comme le fait de ne pas encaisser de but.

Oui il y a cette série de match sans prendre de but, mais c’est aussi le septième match où l »on prend des points. Dans ces derniers matchs de championnat c’est toujours tendu de partout et ça se joue à rien du tout.

 

 

Et si Paris ne battait pas Nice demain?

 

Pour être sincère on se bat pour rester sur le podium, après moi je vois le PSG tellement loin devant. Quand on a neuf points d’avances à six journée de la fin je ne vois pas comment cela pourrait leur échapper.

 

 

Vous avez aussi un meilleur calendrier que Lyon?

Je pense qu’il ne faut pas comparer les calendriers en pensant que nos adversaires seront plus abordables. Tous les matchs son difficiles, on l’a vu contre Bordeaux, Lille et encore ce soir.

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0