OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM – RCSA (1-1) // Les Notes de FCM : Des Marseillais apathiques sauvés par les entrées décisives de Benedetto et Luis Henrique…

Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
Top articles de la semaine
Boubacar Kamara OM Strasbourg 2021
Boubacar Kamara OM Strasbourg 2021
Boubacar Kamara

L’Olympique de Marseille a été tenu en échec par Strasbourg ce vendredi. La rencontre s’est terminée sur le score de 1-1. Voici les notes des joueurs alignés par Jorge Sampaoli !

 

Retour sur les prestations individuelles des Olympiens dans les Notes de FCM. 

 



LES JOUEURS

S.Mandanda : 6,5/10

Il a limité la casse !
Sans un Mandanda des grands soirs, la note aurait pu être plus salée pour les joueurs de l’Olympique de Marseille. Face aux contre-attaques strasbourgeoises, le gardien a été attentif et rassurant. Moins sollicité par ses défenseurs pour relancer, il a passé son temps à observer le bloc bas des hommes de Thierry Laurey. Il réagit bien sur les frappes de Liénard, ne se laisse pas surprendre par un rebond ni même par la frappe de Guilbert avant la mi-temps. Trompé par Mitrovic, il ne peut pas faire grand chose.

P.Lirola: 5/10

Les adversaires commencent à avoir peur de lui…
Maintenant qu’il a montré de quoi il était capable, il devient clairement une menace pour les défenses. Le plan de jeu a été fait de sorte à limiter les montées de Lirola et l’empêcher de trouver ses partenaires par des centres. Les Strasbourgeois l’ont bien fait et l’Espagnol n’a pu donner qu’un seul vrai ballon à Milik, que le Polonais n’a pas réussi à transformer. Moins percutant, moins offensif et donc moins efficace, comme son équipe.

L.Balerdi : 6/10

Le seul défenseur à vraiment comprendre la philosophie de Sampaoli
Le coach argentin en a parlé en conférence de presse, les joueurs vont devoir s’adapter à son style de jeu. Balerdi n’a pas besoin de trop d’effort pour appliquer les consignes de son entraîneur. Propre défensivement, bon dans la relance et attentif dans ses un contre un avec Ajorque, le jeune argentin a été le plus en vue à son poste. Il a manqué du mouvement autour de lui pour pouvoir apporter une passe qui casse une ligne. Pas loin de tromper Sels à la suite d’un centre mais le Belge s’impose.

D. Caleta-Car : 5/10

On ne remarque même plus son absence…
De retour de suspension, il signe un retour correct sans pour autant être transcendant. Comme depuis plusieurs semaines, il n’arrive pas à retrouver son niveau d’antan. Le Croate manque d’efficacité dans son jeu long qui faisait la différence il y a encore quelques mois. Solide défensivement, il a empêché Diallo d’exister dans cette rencontre. Dans la relance et la construction du jeu, il a été très timide. Perrin est aussi efficace lorsqu’il a sa chance.

A.Gonzalez : 4,5/10

Mitrovic ne lui a laissé aucune chance…
Rugueux dans ses duels, solide dans l’axe de la défense, il aurait peut-être pu faire mieux sur les offensives de Liénard afin de l’empêcher de frapper. Sur le corner qui amène au but, il n’est pas assez attentif sur Mitrovic et le Strasbourgeois trompe Mandanda. Plus tôt dans le match, Alvaro reprend de la tête un centre de Thauvin et manque de peu d’ouvrir le score. Une faute sera sifflée par l’arbitre ce qui ne plaît pas à l’Espagnol. Globalement, il a beaucoup contesté les décisions de madame Frappart durant tout le match.

Nagatomo : 4/10

Inutile dans ce système de Sampaoli !
Le moins bon sur le terrain. Prévisible offensivement et correct défensivement, Yuto Nagatomo n’a pas réussi à peser dans ce match. Face à ce bloc bas strasbourgeois, il n’a pas pu évoluer aussi haut qu’il le voulait. Souvent à contre temps de ses partenaires dans la création du jeu, le Japonais n’ose pas monter afin d’apporter le surnombre. Globalement décevant. Il sera remplacé par Luis Henrique qui a apporté plus de percussion et s’est placé bien plus haut sur le terrain. Bien lancé par Pape Gueye, il trouve Benedetto d’un centre du gauche qui ouvre le compteur marseillais pour l’égalisation. Sa 5e passe décisive de la saison !

B.Kamara : 5,5/10

On en attendait beaucoup plus de sa part…
Décevant ce vendredi soir, il n’a pas été aussi tranchant qu’à son habitude. En manque de mouvement autour de lui, il a eu du mal à trouver ses partenaires dans le bon tempo pour amorcer une attaque. Défensivement, il a été solide, presque comme un quatrième défenseur central. A la 70′, il perd un ballon dangereux qui permet à Liénard d’avancer vers Mandanda mais l’action ne donnera rien. Sorti en fin de rencontre à la place de Benedetto qui trouve le chemin des filets de la tête à la suite d’un centre tendu de Luis Henrique ! Un but qui va faire du bien à l’Argentin, en manque de confiance !

V.Rongier : 4/10

Il lui faut encore du temps pour s’adapter à Sampaoli…
Absent pendant plusieurs mois et de retour avec des douleurs, Valentin Rongier n’a pas réussi à peser sur la rencontre comme il a pu le faire face à Reims. Difficile d’exister pour lui, il a tenté de s’imposer physiquement mais a peiné dans son rôle de relayeur. Remplacé par Gueye qui a offert une belle ouverture à Luis Henrique afin qu’il dépose le ballon sur la tête de Benedetto pour le but égalisateur. Mis à part ça, rien de très positif à signaler…

F.Thauvin : 4/10

Il va devoir montrer plus pour justifier ses exigences…
Selon les dernières rumeurs, il serait plus proche d’une prolongation que d’un départ libre. On peut comprendre les autres clubs qui sont réticents à l’idée de le faire signer. Inoffensif durant cette rencontre, il n’a pas eu de mouvements pour proposer des solutions à Kamara ou Rongier lorsqu’ils avaient le ballon. Pas d’éclair de génie mais une frappe lointaine vicieuse qui aurait peut-être mérité un meilleur sort.

D.Payet : 4/10

Il retombe dans son irrégularité…
Après avoir offert deux matchs de haute qualité face à Lorient et Reims, voilà que Payet retombe dans ses travers malgré une silhouette inchangée. En première période, il tente des choses et essaie de combiner avec ses partenaires sans pour autant trouver la solution. Il sera plus brouillon ensuite, frustré de ne pas avoir pesé plus tôt dans la rencontre. Une frappe lointaine qui ne retombe pas bien et un coup-franc direct hors cadre. Rien de bien croustillant.

A.Milik : 4/10

Il devra montrer plus pour chercher le podium la saison prochaine…
Au micro de Canal + avant le début de la rencontre, le Polonais a laissé plané le doute concernant son avenir. Sur le terrain, on l’a vu tenter des choses mais face à ce bloc bas, il n’a pas réussi à s’imposer seul en pointe. Il nous a tout de même gratifié de quelques gestes de classe, pesé par sa présence mais cela n’a pas suffit. Il négocie mal des ballons offerts par ses partenaires, notamment ce centre de Lirola sur lequel il fait une tête bien molle. Une frappe trop écrasée à la demi-heure et une occasion ratée à la suite d’une passe de Thauvin. Un match sans magie.

LE COACH

Jorge Sampaoli : 4,5/10

Des choix discutables dans le onze de départ…
Face à un bloc aussi bas des Strasbourgeois, était-ce utile d’avoir trois défenseurs centraux et des latéraux aussi hauts qui ont été bloqués par le rideau des Alsaciens? Sampaoli n’a pas su s’adapter à son adversaire et a été prévisible dans ses choix de départ. Peu avant l’heure de jeu, il décide de faire un double changement avec Luis Henrique et Pape Gueye. Le Brésilien est décisif sur un centre pour Benedetto qui égalise. Un coach gagnant mais qui aurait pu être évité par des choix plus audacieux dès l’entame. Avec ce nul, il ne prend pas le record de points gagnés par un coach à ses débuts à Marseille.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard