PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Vers un boycott total des supporters à Lille ?

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
OM : Vers un boycott total des supporters à Lille ?
Footballclubdemarseille TV
Les groupes de supporters marseillais vivent une drôle de période depuis quelques semaines entre les résultats sportifs catastrophiques, les incidents surmédiatisés du match face à Lyon, la fermeture des virages suite aux différents huis clos partiels, l’éventuelle reprise de la gestion des abonnements par le club et les conditions de déplacement toujours aussi répressives…
 
Boycott des Ultras Marseille
 
Toutes les associations de supporters ont déjà boycotté le déplacement au Parc des Princes, le 4 octobre dernier, pour dénoncer le prix des places (55€), les conditions d’accueil ainsi que le quota du parcage toujours bloqué à 500 supporters visiteurs malgré les 2000 places initialement prévues (5% de la capacité du stade).
 
Ce mardi, les « Ultras Marseille », pensionnaires du Virage Sud, ont annoncé le boycott du déplacement à Lille : « Dans la lignée du déplacement à Paris, les Ultras Marseille ont pris la décision de ne pas se rendre à Lille. Les raisons sont simples, des conditions de déplacements liberticides associées à une politique tarifaire scandaleuse ».
 
35 € la place en parcage
 
En effet, Lille est le deuxième stade de France où les places sont les plus chères : 35€ pour les supporters visiteurs. On est très loin d’un football populaire. Il faut savoir qu’en moyenne les prix des billets en parcage sont de 15€. Certains stades ont néanmoins augmenté leur tarif pour les supporters adverses ces dernières saisons comme à Monaco (25€) et tout récemment à Toulouse (19€) dans un stade toujours en travaux !
 
Un accueil jugé répressif
 
A Lille, il n’y a pas que le prix des places qui fait grincer des dents les supporters phocéens. Pour accéder au stade, tous les supporters, y compris ceux qui vivent à Lille, ont l’obligation de se rendre à un point de rendez-vous, fixé par la Préfecture, à plusieurs kilomètres du stade afin d’être escortés par les forces de l’ordre. Les billets ne sont délivrés qu’au dernier moment. Une fois arrivés dans les parkings souterrains du Stade Pierre Mauroy, les supporters sont bloqués dans les bus de longues minutes comme des animaux. Le quota réservé aux supporters marseillais n’est là aussi pas respecté. Il est bloqué à 1000 places alors que les olympiens pourraient prétendre au double. Les matchs Lille/OM n’ont pourtant jamais été des matchs à hauts risques. Ces décisions sont avant tout politiques à quelques mois de l’Euro 2016. 
 
Une légère amélioration
 
Lors des réunions de sécurité en Préfecture, les représentants de l’Olympique de Marseille ont tout de même réussi à obtenir quelques améliorations. Le point de rendez-vous avec les forces de l’ordre est cette année à quinze minutes du stade, il était à une heure la saison dernière. Le convoi avec les forces de l’ordre est ouvert cette fois-ci aux voitures, il était exclusivement réservé aux bus et minibus auparavant. Enfin, les supporters marseillais pourront rentrer dans leur zone avec leur matériel (tambours, mégaphones, drapeaux) qui était limité lors des dernières visites. 
 
Vers un boycott total ?
 
Une maigre avancée qui ne suffira peut-être pas à voir les différents groupes de supporters se déplacer à Lille ce dimanche soir. Si les « Ultras Marseille » ont déjà pris la décision de boycotter, il pourrait en être de même pour les autres associations. Une décision finale devrait être prise dans les prochaines heures. 
    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola