Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIENS] BON POUR LE FONCIER…

Par Mis à jour le - Publié le

Hèèè ma fouaaa, nous sommes en 1/16e de finale, c’est pas bon ça ?
 
Quoi, vous faites la gueule ? La prestation olympienne vous a frustrés ? Mais c’est ça l’OM aussi, un club qui vous fait aimer souffrir. C’est pas drôle, comme l’autre mastre de Rudi Garcia avec ses lyonnais, de l’emporter 0-7 à l’extérieur, sans suspens, laissant ses supporters sans émotion devant une simple et banale promenade en guise de match de Coupe. C’est pas des manières. L’OM, voici sa gloire, n’emploiera jamais des moyens aussi ennuyeux. Il faut remercier nos joueurs. Le but le plus rapide en Coupe de France, 19 secondes, à jamais les premiers, c’est nous qui le prenons. Moi, je m’incline, j’y trouve même une certaine poésie.
 
Bon, redevenons un peu sérieux pour débriefer brièvement sans être exhaustif parce qu’on va vite passer à autre chose, je vais plutôt livrer mon sentiment.
 
Les olympiens ne se sont pas mis dans les meilleures dispositions avec ce but-casquette incroyable dont Bouna Sarr et Yohan Pelé sont les co-auteurs. Compte-tenu de la surface avec laquelle Diaby a inscrit ce but, les joueurs de Trélissac ne peuvent pas invoquer le manque de cul après leur élimination. Les premières minutes des joueurs d’AVB ont été sans doute marquées par un certain flottement, cela me semble compréhensible, mais je suis très heureux de n’y avoir pas assisté. Il se trouve que comme un couillon, je m’étais mis dans la tête que le match était à 14h30… franchement, faire commencer cette rencontre à 14h15, en voilà un horaire bien chelou. Je parle de flottement car, tout de même, les joueurs de Trélissac furent à deux doigts de doubler la marque sur un centre aérien repris de la tête, heureusement au-dessus. L’OM a ensuite eu des opportunités, par Rongier ou Benedetto, lequel avait inscrit un but qui me semble valable, je ne l’ai pas vu faire faute sur l’excellent gardien adverse, mais l’arbitre comme souvent, avait décidé de protéger le petit.
 
Ici, je voudrais souligner que nous n’avons pas découvert aujourd’hui les difficultés marseillaises à l’approche du but. Elles sont récurrentes. Il n’y avait aucune raison pour qu’elles s’effacent comme par magie contre cet adversaire, certes hiérarchiquement inférieur, mais volontaire, agressif et bien regroupé. Toujours ce problème pour trouver Benedetto. Il a fallu d’ailleurs un coup de génie de Dimitri Payet pour égaliser au bon moment, mais le réunionais par la suite n’a rien réussi de bon, il n’est pas le seul.
 
Sur l’ensemble du match je ne vois qu’Alvaro, Caleta-Car et Rongier pour échapper à la critique.
 
Pour les autres ce fut très moyen. On peut le comprendre avec Lopez, meilleur en première période avant de baisser de pied, il n’a guère joué ces derniers temps, il fut d’ailleurs pris de crampes, et j’ai envie d’être indulgent pour les autres malgré tout, parce que ce match de reprise, c’est toujours un problème. Je sais ce que vous êtes en train de penser…
 
Oui, je vous entends me dire que d’autres clubs (tè, Lyon par exemple), reprise ou pas, ils sont là. Mais ils ne sont pas l’OM, ils n’ont pas ce prestige auquel tous les amateurs rêvent de se mesurer une fois dans leur vie. Ils n’ont pas affaire à la même motivation en face. Vous avez entendu leur joie quand ils ont vu notre nom sortir du chapeau pour les affronter ?
 
Alors, certes nous avons été très moyens en deuxième mi-temps. Le seul reproche que je ferai à notre entraîneur est d’avoir lancé Radonjic trop tard. Il y a eu une période où Trélissac a essayé de sortir et commençait à montrer des signes de difficulté pour revenir. Nemanja aurait pu faire très mal à ce moment-là, alors que lorsqu’il entre, nos adversaires du jour avaient décidé de nous emmener aux tirs-aux-buts, ils avaient construit un double-mur devant leur cage, difficile à franchir.
 
Vous avez tremblé, vous ? Moi, non. Il était manifeste que cette équipe ne nous marquerait pas d’autre but. Et même à dix, nous n’avons pas trop souffert et je mettrais bien cela au crédit de nos joueurs qui ont su compenser, tout autant qu’au manque de talent des attaquants de Trélissac. Ok Diaby c’est pas mal, mais ce n’est pas un monstre non plus. Merci à l’Albatros d’avoir fini le travail, bravo AVB de l’avoir titularisé en prévision de cette séance et d’avoir si bien préparé cette dernière. C’est très pro.
 
Bref, vous l’avez compris, je suis déjà passé à autre chose. On oubliera vite cette qualification difficile. Nous aurons d’autres raisons de souffrir plus tard, et peut-être dès vendredi soir. Mais nous récupérerons Kamara, Sanson et Mandanda pour l’occasion.
 
Si on est positifs, on dira qu’on a travaillé le foncier et qu’il faut s’en contenter, seule la qualif’ est belle.
 
Un mot sur le partage de la recette décidée par l’OM… j’en ai rien à foutre.
 
Je ne suis absolument pas choqué par cette histoire et je m’étonne que tellement de supporters le soient. En plus, j’ai lu les arguments développés par le club pour justifier sa démarche… je les trouve très recevables. Ceux qui me suivent ne peuvent pourtant pas me soupçonner de sympathie envers Eyraud.
 
Bravo aux supporters marseillais présents sur place qui ont montré une fois de plus que partout c’est chez nous. À propos, j’ai vu qu’une supportrice qui fait beaucoup de déplacements s’est fait copieusement insultée pour une courte vidéo du parcage sur laquelle on ne peut reconnaître ni confondre personne. Vous partez en couilles ou quoi, franchement, les gars ?
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
@TBAudibert
 
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0