OM Info Mis à jour le - Publié le - Par

OM – [OLYMPIENS] DU PANACHE AUSSI…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

 
Hèèè ma fouaaa, mine de rien, cette victoire en carton contre un promu nous permet d’aller vers le match suivant avec encore un peu de vibes,…
 
… et c’est déjà ça de gagné, même si nous savons tous à quoi nous en tenir avec cette équipe de l’OM… il ne faut surtout rien en attendre… et nous voici toutes et tous condamnés à louvoyer avec nos convictions, nous persuader que ça ne le fera pas, tout en espérant au fond de nous que ça le fasse quand même, avec un but de raccroc, une faute d’arbitrage, un coup de pouce du VAR, j’en suis sûr, vous faites tous comme moi. Mais qu’est-ce qu’on est cons !
 
Nous ne sommes pas tout seuls aux trousses des lyonnais d’Aulas. Il va falloir aussi porter un œil attentif aux Verts qui restent dans la course après leur victoire face aux bordelais qui nous avaient pris trois points le week-end dernier. Cette saison est tellement bizarre, nous en attendions tellement après les émotions de la précédente que nous voilà coincés entre la colère et la déception, avec le sentiment d’être totalement impuissants devant l’inertie du groupe de Garcia et son incapacité à se sublimer, se transcender, sortir littéralement de lui-même dans les grandes occasions.
 
Alors, au moment où nous attaquons une nouvelle semaine,…
 
… nous ne perdrons pas de vue que nous restons pour la plupart d’entre nous dans l’attente que McCourt tranche bientôt de manière nette pour le départ de son président, et de son entraîneur. Même si nous devions finir sur le podium, nous ne saurions que trop que nous le devrions à la qualité relative de notre championnat, à l’irrégularité, si ce n’est le mauvais esprit des joueurs lyonnais. Ce serait une sorte de podium au rabais, nous saurions bien évidemment nous en contenter, mais nous aimons surtout nous imposer avec panache. Nous souhaiterions que notre parcours ressemble à celui de Lille qui sera sûrement un incontestable dauphin de qualité, ils en ont encore fait la brillante démonstration hier.
 
Je disais dans mon billet du matin que nous voulions du football. Nous voulons aussi des victoires à panache, de temps en temps, même contre un épouvantail comme le Qatar, puisque les lillois nous démontrent que c’est possible. Nous avons tous compris que Garcia ne nous l’apporterait jamais.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert