Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIENS] JE LE SENS BIEN…

Par Mis à jour le - Publié le

Voilà vé, nous voici à Lyon après une bien sombre semaine.
 
Il y a bien eu le lumineux Leeds-City en fin de journée, hier, qui a enthousiasmé ceux de la TeamOM qui gardent un œil avisé et passionné sur les sorties de l’équipe du Professor, celui qui les a enthousiasmés lors de son passage chez nous, je m’inclus en principe parmi eux, mais je n’ai pu voir le match. Quand même, entre nous, quelle honte pour tous ceux qui ont dénigré Marcelo avec tout ce qu’il amène au jeu.
 
Et puis, il y a eu le tirage de la LDC qui nous a fait passer un petit frisson. Jouable, pas jouable, les retrouvailles, la tactique à adopter… nous verrons bien, nous n’y sommes pas encore, mais on commence à rêver.
 
Mais comment ne pas garder un souvenir amer du jugement de la commission de discipline de la LFP. Quel scandale ! Neymar peut donc se permettre de pisser sur la Ligue, les homos, les chinois, les japonais, les joueurs marseillais, et sur le football tout entier qui en a fait ce qu’il est, mais qui lui reprendra peut-être beaucoup, nous sommes nombreux à le souhaiter, au nom du Karma. Aucune punition, rien, nibe.
 
À l’abri derrière son riche propriétaire, ses sponsors, et la LFP elle-même, bien que bafouant la morale, on a pas fait autre chose que donner à la starlette brésilienne, l’autorisation de poursuivre son cinéma en s’essuyant les pieds sur les institutions. Qu’il soit maudit !
 
Alors, Lyon ? C’est chez nous, là-bas, ma foi. Depuis une finale d’Europa League où nos supporters ont inondé ce stade de stickers, et les services de nettoyage ont beau les avoir retirés, ils ont laissé leur puissante charge indélébile.
 
Ceux qui me lisent régulièrement se souviennent peut-être qu’il m’est difficile de faire des pronostics depuis le début de la saison. Jusqu’à présent, j’avais du mal à sentir l’équipe, à la renifler, la soupeser. Et là, va savoir, j’ai l’impression que nous reviendrons de ce déplacement avec les trois points. « Mais tié pas un peu fada, poto ? On sort de trois gadins à la maison, avec un OM amorphe. Et tu nous vois gagnants ? », c’est ce que vous pensez pour la plupart, avouez.
 
Ben, figurez-vous qu’après avoir été très sévère avec notre équipe au soir d’OM-Metz, j’ai revu le match. Et la première mi-temps, franchement, même si elle fût dénuée d’occasions super nettes, aurait pu déboucher sur une avance olympienne à la pause, ce qui aurait sensiblement changé les choses. Nous avions la possession et notre équipe ne goûte guère cette configuration. En reprenant le match à 1-0, les messins auraient dû faire le jeu, se dégarnir derrière. Ils n’auraient plus envoyé si facilement Niane et Boulaya en profondeur dans des espaces devenus existants.
 
On ne peut jamais refaire vraiment le match, certes. Je ne confie qu’une impression. Malgré toutes les critiques encaissées par AVB en début de semaine, je ne les partage pas, je pense que le coach va redresser deux ou trois trucs, la capacité de conservation de la balle par exemple. J’espère aussi que les joueurs ont repris un peu de cette fraîcheur et spontanéité qui donnent le petit 1/10e de seconde nécessaire pour réussir le geste décisif. Celui qui peut tuer.
 
Je n’ai pas vu jouer les lyonnais. On me dit qu’ils sont aussi pourris que nous. Nous verrons bien si Garcia saura faire une équipe avec des joueurs qui ont un pied dehors à quelques encablures de la fin du mercato. Qu’il se débrouille, mais je veux croire que ses anciens joueurs ont encore envie de lui montrer qu’ils n’admettent toujours pas d’avoir été pris pour des couillons par lui.
 
Et puis il y a l’espoir Luis Henrique. Je ne le voyais pas opérationnel avant un petit moment, si jeune, besoin d’adaptation, la nécessité de lui laisser le temps de prendre ses marques. Mais voici qu’il est dans le groupe. Sans doute que ses premiers galops d’entraînement ont convaincu le coach et le staff qu’il valait la peine de l’envoyer dans le grand bain le plus vite possible, sur les 15-20 dernières minutes, ou plus, qui sait ? En tout cas, il me plaît beaucoup ce petit. Son potentiel saute aux yeux au regard des vidéos même si elles sont à relativiser, mais surtout, il a une bonne tête, il a l’air sain, intelligent, concentré, tout en étant un jeune bien de son âge, un poil minot avec son appareil dentaire. Nous adorerions qu’il fasse une entrée fracassante dans ce championnat français, ne serait-ce que pour rappeler qu’un autre brésilien va désormais s’y illustrer.
 
Bref, ce match, je le sens bien. Et vous ?
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
Suivez-moi sur Twitter : TBAudibert
 
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0