Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIENS] LE MATCH ATTENDU, LA HONTE QUAND MÊME…

Par

Voilà vé, les connaisseurs ont vu le match qu’ils attendaient, que personne ne s’étonne de ce que nous avons vu ce soir.
 
J’avais titré mon billet de ce matin : En mode serein. Je ne me suis pas énervé une fois en furetant d’un périscope à l’autre, en complétant par France Bleu, et les deux agités de l’Équipe 21.
 
On savait qu’on leur laisserait le ballon, surtout qu’ils nous le confisqueraient, qu’on aurait du mal à le garder quand on réussirait à le récupérer. Nous savions que nous ne passerions pas souvent la ligne médiane. Et nous avions intégré que sous la pression, il était impératif de ne pas faire la moindre erreur… elle est venue par Rongier, cela aurait pu être n’importe quel autre. Le problème n’est pas là.
 
Je ne rentrerai pas dans le jeu d’énoncer ce qu’il aurait fallu faire. Plutôt avec tel ou tel joueur. Cela ne servirait à rien. Il n’y a pas d’erreur de choix dans les joueurs, dans la tactique, les options.

 
Nous avons été battus, et nous anticipions qu’il en serait ainsi, sur tous les fondamentaux du football. La maîtrise technique, les déplacements, les appels, l’intelligence situationnelle, l’investissement physique, la volonté, le dynamisme, l’anticipation, la rigueur. Tout.
 
Mais nous avions beau nous y attendre, nous n’en avons pas moins honte. Il est insupportable de voir l’OM dans cet état. On avait l’impression le plus souvent de voir une équipe internationale contre l’US La Pounche, et La Pounche c’était nous, bien entendu.
 
Cela fut un peu mieux en deuxième mi-temps, notamment dans le 1er quart d’heure.Thauvin a même trouvé le poteau, mais nous étions tellement loin. Les mancuniens ont laissé un peu plus venir, se mettant en situation de gérer, générant quelques illusions que quelque chose était possible.
 
Et je vous assure, alors que j’entendais les différents commentateurs s’évertuer à s’appuyer sur la moindre passe réussie, se demander si c’était possible, je me disais que les joueurs de Gardiola ne tarderaient pas à marquer un nouveau but, presque au moment où ils le décideraient. Et un autre peu après.
 
Nos ennemis ont raison de se moquer de nous. Nous sommes les paillassons de l’Europe. Cela fait plus de 10 défaites consécutives dans la compétition reine.
 
Ne nous étonnons pas. Personne ne veut de nos joueurs. Nous n’avons recruté que des joueurs coûtant zéro euro. Personne n’est en forme, personne n’est à la hauteur.
 
Surtout, qu’on aille pas emmerder Villas-Boas. Il n’a pas les joueurs. Notre actionnaire principal est un clochard, il faut qu’il se casse dès que possible, et le président, le plus bidon de l’histoire du club devrait partir en éclaireur, se tenir loin de Marseille, du football et de l’OM.
 
N’allons même pas chercher l’Europa League.
Nous étions préparés, mais mon dieu que ça fait mal !
Pas de commentaire sur les joueurs parce que j’ai vu le match dans de mauvaises conditions., même si j’ai saisi qu’Amavi, Balerdi, Kamara ont réalisé des prestations honorables.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
Suivez-moi sur Twitter : @TBAudibert
 
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0